Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le Patrimoine culturel accessible à tous avec Histoire de Son

Articles avec #parcours sonore

Des contenus audio au musée

21 Mars 2017, 10:29am

Publié par véronique muzeau

Des contenus audio au musée

Quand on aborde la question du son au musée, il faut aller au-delà de l'aspect technique : certes, veiller aux conditions d'écoute est un préalable, mais quid du contenu même de la scénographie sonore ?

 

Sylvain Gire (Arte radio) l'avait fait remarquer : la diffusion de son dans les musées et autres espaces publics est un enjeu fort et souvent mal pris en compte. D'où les séances d'écoute au musée mises en place par sa webradio au centre Pompidou l'an dernier. Un début pour développer la culture de l'audio dans ces lieux.

Le colloque franco-québecois, « Musée en mutation : Logiques économiques, culturelles et sociales » aborde la question parmi beaucoup d'autres : le 30 mars 2017, Judith Dehail (Université Paris-Sorbonne) intervient sur ce thème : «À contresens ? Questionner l’hégémonie du visuel au musée. Le cas des musées de musique du point de vue de leurs visiteurs». Bien sûr, il s'agit ici du cas particulier de la musique, qui est loin d'embrasser l'ensemble des matières sonores.

Cependant, petit à petit, le son dans sa globalité fait son trou dans les musées et expositions. Quand il n'est pas en soi une œuvre d'art exposée comme telle (création sonore), il est essentiellement présenté comme « agent d'ambiance » et outil d'immersion. Outre la musique, les illustrations et paysages sonores - avec idéalement la validation scientifique d'un archéologue spécialisé – investissent de plus en plus les scénographies.

 

Reste à soigner les conditions d'écoute face auxquelles les établissements culturels ne sont pas tous à égalité.

Techniquement, les solutions se multiplient : casques qui se portent au cou, douches sonores, objets parlants (gobelets, coussins), cabines et alcôves pour s'isoler, etc. Les prestataires spécialisés dans la diffusion muséographique sonore font preuve d'imagination ; il est vrai que « donner la parole » à un objet demande parfois un peu d'ingénierie.

Voilà pour le côté technique. Il est incontournable bien sûr, mais insuffisant. S'en contenter serait oublier que le son est aussi un outil de médiation culturelle et scientifique, délicat à manipuler mais doté néanmoins d'atouts séduisants. 

Faire écouter, c'est choisir  

Délicat, c'est vrai. Le son tout seul pour faire le lien avec un public, sans adjuvant écrit ou visuel : carte, infographie, schéma explicatif, inscription des noms propres... Pari risqué ! Que peut retenir le visiteur d'un discours uniquement oral ?
En fait, il y a bien un visuel : l'œuvre exposée ou l'objet de collection, et souvent aussi un cartel explicatif. Le visiteur n'est donc pas exactement seul avec ses oreilles.

Ce qu'il faut surtout bien comprendre c'est que :

le contenu audio est un outil complémentaire des autres outils de médiation. Comme la plus belle fille du monde, il ne peut donner que ce qu'il a.

Vouloir lui faire transmettre trop d'informations est une erreur. Le son ne saurait prétendre à l'exhaustivité. Le son n'est pas un cartel immatériel et encore moins un livret d'exposition audio.

C'est paradoxal, mais la recherche de qualité du contenu audio passe donc par des renoncements.
La médiation audio a ses exigences, il faut s'y plier si on prétend à la qualité (et à l'efficacité). Le son a ses spécificités de formats, d'écriture, de sélection des informations.

Il faudra donc aussi réfléchir au choix des sujets : certains sujets ou certains angles d'approche sont avant tout visuels, on doit renoncer à les mettre en son. D'autres en revanche sont plus adaptés à l'oral qu'à la vidéo (faute d'illustrations appropriées) : récit d'un souvenir, expression d'une opinion, anecdote linguistique... Il faut donc les valoriser par le son plutôt que de vouloir à tout prix les filmer !

Souplesse et intimité

La grande force de l'audio, avec laquelle un musée doit compter, c'est sa souplesse : peu gourmand en mémoire informatique, il est plus léger à stocker et à diffuser qu'une vidéo.

Le numérique permet à un contenu audio de voyager bien au-delà d'un appareil d'audioguidage et des murs d'un musée. La mobilité du son est potentiellement supérieure à celle d'une vidéo et c'est un contenu qu'on peut consulter sans danger en marchant ou en conduisant...La conception du contenu audio doit donc tenir compte de cette hypothèse d'une écoute hors les murs. D'où l'intérêt de la conception universelle d'un audioguide qui intègre par exemple quelques descriptions analytiques pour permettre l'accessibilité à un public déficient visuel...ou simplement non présent devant l'œuvre.

 

Et puis l'audio, c'est le média de l'intime. Il crée avec les visiteurs un lien particulier, voire une fidélité, au-delà du seul temps de visite. C'est particulièrement vrai pour ces musées espagnols qui ont poussé l'ambition jusqu'à créer des radios dans leurs murs ! Mais c'est réalisable facilement avec une webradio ou un réseau social sonore de type soundcloud comme Museumstag qui nous fait écouter les objets de musées allemands. C'est en outre ludique, souvent poétique, ça peut donc être viral. En outre, dans le cas des écomusées et musées de société, faire partager le son des objets d'un patrimoine relève bel et bien de la médiation.

 

Pour renforcer le lien avec ses visiteurs, il est possible de les faire parler pour les intégrer dans la médiation. Ce sera toujours plus facile que de les filmer. Le micro sait se faire discret quand la caméra et ses images suscitent réticences et complexes. On prête toujours plus volontiers sa voix que son visage.

Créativité et liberté

Ainsi en arrive-t-on à des utilisations vraiment créatives et intelligentes de l'audio au musée, comme ce qu'a fait le Moma (musée d'art moderne) de New York il y a quelques années, avec son Artobots qui réinterprétait une exposition de John Chamberlain au Guggenheim et la transformait en exposition « Transformers ».

Et son cousin le San Francisco Moma n'est pas en reste ; les contenus audio de son application mobile de visite proposent en effet :

  • des interviews et commentaires par des personnes ressources aux profils très variés pour des points de vue décalés sur les œuvres ou l'art : artistes, sportifs, auteurs...

  • de l'immersion sonore dans les univers intérieurs ou extérieurs au musée

  • des promenades dans la ville en lien avec l'architecture et l'art

  • une composante sociale avec la possibilité pour les visiteurs de synchroniser leur écoute d'une même séquence pour pouvoir échanger ensuite des impressions sur son contenu.

 

Musées français, n'hésitez pas à faire appel à Tous Curieux/Histoire de son pour, vous aussi, sortir de la préhistoire de l'audioguidage.

Voir les commentaires

Semaine du son, petite sélection

24 Janvier 2017, 19:03pm

Publié par véronique muzeau

Semaine du son, petite sélection

La Semaine du son retient forcément l'attention de Tous Curieux/Histoire de son... Les rendez-vous autour du sonore et de l'audio sont nombreux jusqu'au 11 février 2017. Impossible d'en dresser la liste exhaustive ; à défaut d'un tour horizon, voici une petite sélection.

 

Données sémantiques et audio

En préambule de l'excellent festival de la radio et de l'écoute Longueur d'ondes, sur notre territoire (le Finistère), une conférence qui nous fait dresser l'oreille. Elle s'intéresse à la problématique de la recherche automatisée des données sonores. Comment repérer l'information ou la captation pertinente dans un fichier numérique audio ? Comment insérer des marqueurs dans des fichiers son pour pouvoir ensuite les classer, les répertorier, etc. Bonne question ! Éléments de réponse le 26 janvier 2017 à Brest (29) avec les chercheurs d'Orange Labs.

 

Langage des cloches

  • Thibaut Laplace, délégué pour la Meurthe-et-Moselle de la Société Française de campanologie commente les enregistrements de différentes cloches locales, pour expliquer la signification de ces sonneries du temps civil ou religieux, et les différences de sonorités d'une cloche à l'autre. Une conférence d'art et de patrimoine campanaire à suivre le 26 janvier 2017 à Villers-les-Nancy (54).
  • Un débat a lieu le 27 janvier au CNIT de La Défense (92) après la présentation des principaux résultats de l’enquête menée en 2016 auprès de différentes paroisses à travers la France sur les cloches et leur perception.
  • Le 28 janvier 2017, c'est à Toulouse (31) qu'une autre conférence vous présente les différents usages du carillon Levêque de 1877 : volées ordonnancées, angélus, Nadalet, comptines..

 

Quand le son inspire l'image

Pour une fois, on part du son et c'est lui qui va déterminer l'image... La Semaine du son est l'occasion de lancer un concours international de création d’images sur une composition sonore musicale signée Greco Casadesus et Grégory Cotti. Les vidéastes amateurs et professionnels seront invités à s'exprimer sur ce qu'ils entendent et ils auront un an pour le faire. Ce lancement, le 27 janvier 2017 à Paris, sera suivi d'une table ronde sur la relation son/image.

 

L'ouïe par la langue des signes

En plus du handicap visuel, le handicap auditif a trouvé sa place dans la semaine du son ! Ça ne s'invente pas, c'est à Sens (89) qu'on vous propose une découverte des sons par la langue des signes du 30 janvier au 3 février 2017.

 

Immersion sonore dans l'univers du bébé

On vous en a déjà parlé l'an dernier, « Prosodie » d'Émilie Mousset est une octophonie à écouter sur un tapis et des coussins, dans l'obscurité, et de préférence entouré de bambins. C'est une performance, entre pièce radiophonique et composition acousmatique, interprétée en direct. On appréciera les réactions du très jeune public interpelé par du son, et rien que du son : le babil, les rires, et petits bruits du quotidien de la très tendre enfance. Concert à suivre le 1er février 2017 à Bordeaux (33).

 

Audioguide de Strasbourg imaginé par ses habitants

« Vous êtes ici » est à écouter immobile, pour explorer la ville seulement par les oreilles, au fil des 17 points d'intérêt de Strasbourg (68) revisités par les habitants et la compagnie Le Bruit qu'ça coûte, les 3 et 4 février 2017.

 

Et la Semaine du son propose bien d'autres thèmes et événements : formations et métiers du son, urbanisme et acoustique, prévention des troubles de l'audition, biodiversité et paysages sonores, création artistique et performances audio, écoutes collectives de documentaires, portes ouvertes de studios ou de radios, ateliers pratiques, lectures à haute voix, parcours audio sensibles, productions, démonstrations et diffusions de son spatialisé, multicanal, etc.

Téléchargez le programme complet de la Semaine du son en France et en Belgique.

Voir les commentaires

Dans l'ambiance sonore des musées

14 Juillet 2015, 17:45pm

Publié par véronique muzeau

Dans l'ambiance sonore des musées

Dans la mouvance des paysages sonores, des parcours urbains d'écoute, des captations de sons de la nature, les musées se font entendre à leur tour !

 

C'est à l'occasion de la journée internationale des musées (en mai) qu'un nouvel hashtag a été lancé, #Museumsound.

En France, le Mucem a participé à l'opération et enregistré une minute de son par jour dans divers endroits du musée, pendant une semaine du 11 au 18 mai 2015.

On a pu entendre par exemple l'installation d'une exposition :

 

Mais le #MuseumSound peut vivre toute l'année, via les réseaux sociaux via Soundcloud notamment.

 

Derrière cette idée, plusieurs possibilités s'offrent aux musées et centres de culture scientifique et technique :

 

Restituer des ambiances muséales, y compris le travail en coulisse,

comme l'a fait ici Histoire de Son lors d'un travail au Musée des beaux-arts de Quimper :

 

 

Garder le souvenir sonore d'un événement

Ici l'inauguration de l'exposition Alexandre Séon présentée tout l'été 2015 au Musée des beaux-arts de Quimper :

 

 

Faire entendre les objets d'un musée

 

 

Faire écouter les cris des animaux présentés dans les museums d'histoire naturelle

 

 

Diffuser le patrimoine sonore (chants et musiques, archives radiophoniques) des écomusées et musées de société

 

 

Partager des extraits de son audioguide

 

 

 

 

Mais les usages sont aussi nombreux que le permettra l'imagination des conservateurs ou médiateurs.

Entre documentaire, art sonore, collectage de patrimoine immatériel ou promotion sensorielle, l'enregistrement audio ouvre un vaste champ des possibles.

Certains, comme le Musée Eugène Delacroix diffusent des annonces audio de leurs futures manifestations via Bobler, une application mobile sociale audio.

Les musées seraient aussi bien inspirés de recueillir les impressions orales de leurs visiteurs comme l'a fait cet étudiant en histoire de l'art dans son site pointculture. Certains visiteurs pourraient s'avérer prescripteurs et pourquoi pas médiateurs culturels ?

Alors, montons le son au musée !

 

 

 

Voir les commentaires

Médiation du patrimoine et tourisme culturel en été 2015

30 Juin 2015, 10:26am

Publié par véronique muzeau

Médiation du patrimoine et tourisme culturel en été 2015

Si vous êtes un professionnel du tourisme ou de la culture, vous aurez peut-être l'occasion de redevenir cet été simple «visiteur ». Même si votre regard est forcément aiguisé, ne boudez pas votre plaisir !

 

Avant le départ et le mode "roue libre", il reste encore quelques rendez-vous studieux autour du patrimoine ou de la médiation culturelle numérique :

 

 

  • Deux journées d'études « Tourisme, patrimoines, banlieues, à l'ère de la métropolisation », le jeudi 2 et vendredi 3 juillet 2015, aux Archives nationales (site de Pierrefitte-sur-Seine) et dans toute l'Île-de-France. Le programme prévoit d'abord des ateliers et partages d'expérience sur la valorisation du patrimoine francilien et le développement touristique territorial. Ensuite, des circuits de visite viennent illustrer concrètement les thématiques abordées en tables rondes.

  • D'autres tables rondes, le 9 juillet 2015, cette fois à la cité du livre d'Aix en Provence.

    C'est la deuxième édition de CULTURE NUM, dans le cadre du Festival d'Aix en Provence. Quel est l'impact du numérique sur les industries culturelles, et plus spécifiquement dans le monde du spectacle vivant ? La réflexion est ouverte aux étudiants, professionnels et festivaliers.

 

Aborder l'été par le son et les oreilles

 

En mode été, Histoire de Son vous propose (forcément) des immersions auditives et sonores. En voici quelques exemples :

 

  • Du 11 au 13 juillet 2015 à Digne, Des Arts Sonnants vous propose un stage d'écoute et d'enregistrement de l'eau. De la nature à l'architecture, l'eau se fait entendre, qu'elle soit stagnante, courante, en gouttes ou en ruisseau, et son univers sonore est d'une grande richesse !

     

  • Un stage de création radio en Belgique, du 12 au 18 juillet 2015. Il est animé par deux journalistes de la RTBF qui sauront s'adapter aux souhaits des stagiaires : fiction, documentaire, reportage, travail de la voix, montage ou travail de l'interview.

     

  • L'association de promotion de l'art sonore et radiophonique Phonurgia Nova propose également plusieurs stages tout au long de l'été un peu partout en France.

     

  • Au Canada, suivez les balades en écologie sonore de l’UQAM (université du Québec à Montréal), « là où la science devient culture ». Un guide, acousticien et assistant de recherche en sciences architecturales, vous immerge dans la perception et la conception de l'environnement sonore urbain. "Ramdam urbain" est proposé les 23 juillet, 1er et 6 août 2015. Pour en savoir plus sur ces balades « entendez-vous la ville ».

     

  • Le colloque - Pour une écologie du paysage sonore organisé par l'association Désir de forêt, avec notamment des interventions/séances/animations sur l'audio naturalisme, et sur les sonorités de la forêt. Du 26 au 29 Juillet 2015 dans trois communes de Dordogne.

     

  • Tout l'été, si vous êtes du côté de notre Finistère, essayez les balades de Territoires Sonores en presqu'île de Crozon, oreilles grandes ouvertes sur la nature ou l'art, avec les voix des acteurs locaux.

    Si vous allez dans les îles (Sein, Ouessant, Molène), réécoutez au passage notre panorama sonore de la mer d'Iroise « Dans le sillage des voix d'Iroise ». À écouter sur terre ou à bord des navires de la compagnie Penn ar Bed.

    Il existe d'autres balades audio un peu partout en France, notamment au Pays Basque.

 

Enfin, les vacances sont aussi un temps propice à la création. Pourquoi ne pas participer à ce concours organisé par Arte Radio, Rue 89 et le créateur de logiciels audio Hindenburg ? Il s'agit de réaliser la carte postale sonore de votre été, tous à vos micros ! Le règlement est ici et vous avez jusqu'au 2 septembre 2015 pour livrer vos œuvres.

Voir les commentaires

La saison du son et de la radio

26 Janvier 2015, 09:05am

Publié par véronique muzeau

Une manifestation pour redonner toute sa place au son

Une manifestation pour redonner toute sa place au son

La Semaine du Son a commencé et dure jusqu'au 8 février 2015 partout en France. L'une de ses déclinaisons majeures est le festival de la radio et de l'écoute Longueur d'ondes à Brest (Finistère). À Paris, l'opération se terminera par le salon Le radio à Paris.

 

LE FESTIVAL DE LA RADIO ET DE L'ÉCOUTE À BREST

Du 27 janvier au 1er février, le Festival de la radio et de l'écoute Longueur d'ondes, à Brest vivra sa 12e édition, comme la Semaine du Son qui a lieu partout en France.

Longueur d'Ondes s'intéresse avant tout au contenu, au programme, et surtout à ce que le son peut transporter comme émotions, comme culture, comme sensations...

Voilà pourquoi la programmation du festival est essentiellement composée de débats, d'entretiens, de séances d'écoute, d'émissions en direct, d'ateliers ...voire de concerts ou de spectacles qui mettent en valeur le son.

 

Création et art sonore

À découvrir entre autres singularités, la « chaire de dramaturgie sonore au théâtre » de l'université de Québec à Chicoutimi ...si, si, ça existe !

Vous pourrez aussi expérimenter un dispositif interactif de création sonore en live baptisé « mouture graine de sons ».

Le son comme matière de création, c'est aussi une « exposiSON » dans laquelle plusieurs tableaux du Musée des Beaux-Arts de Brest sont mis en sons,

un ciné-concert,

des créations sonores et musicales,

une réalisation en multi-canal 5.1 et au passage la rencontre avec un compositeur de musique électroacoustique...

les élèves du conservatoire de Brest vont aussi donner un concert électroacoustique.

 

À voir également, un film documentaire sur la réalisation des fictions sonores de France Culture; les écoliers brestois pourront suivre en direct une réalisation sur l'espionnage : « les oreilles rouges » de Stéphane Michaka.

Le jeune public pourra même participer à l'enregistrement d'une fiction radio qui sera diffusée sur la webradio Oufipo, née du festival.

Et même les tout-petits de 1 à 3 ans pourront dresser l'oreille dans la « cabane à sons ».

Le festival Longueur d'ondes c'est d'ailleurs aussi un volet scolaire les 29 et 30 janvier.

Les plus grands peuvent aussi apprendre avec cette master class proposé par l'INA : « drones à l'écoute », par Benoît Labourdette, qui est cinéaste et passionné des technologies numériques.

 

La radio comme instrument politique

Vous pourrez donc voir une pièce de théâtre Hate radio sur le rôle de la radio des Mille Collines dans le génocide au Rwanda ...c'est sur la scène du Quartz et ce sera suivi d'un débat.

La radio politique c'est aussi la lutte citoyenne pour la renaissance de Radio Mont aiguille en Isère,

ou encore, bien sûr, des documentaires sonores à écouter ; des documentaristes à rencontrer...

À suivre également, l'analyse de l'année politique par le journaliste Hubert Huertas de Médiapart ou une table ronde sur les écoutes policières et militaires ...

 

Quelques grandes figures radiophoniques

Au festival Longueur d'Ondes ...on peut aussi rencontrer des « personnages » de la radio :

-Des animateurs ou des journalistes célèbres qui témoignent comme Jacques Pradel, Alain Finkielkraut ou Xavier Delaporte qui reviendra sur la chronique numérique de France Culture « ce qui nous arrive sur la toile ».

-Des conteurs ou des poètes qui donnent de la voix.

-Des techniciens du son comme Gilles Davidas, l'un des réalisateurs les plus chevronnés de Radio France.

-D'autres acteurs de la radio comme Andrew Orr, l'un des fondateurs de Radio Nova.

 

Ici et là, pendant ces 5 jours à l'occasion de Longueur d'ondes, Brest est parsemée d'émissions radio ou de dispositifs d'écoute, dans des librairies, centres d'arts, musées, à la fac ou au cinéma.

 

LA SEMAINE DU SON PARTOUT EN FRANCE

 

Ce n'est pas un hasard, c'est la Semaine du Son partout en France jusqu'au 8 février 2015. Cette semaine a pour ambition de nous faire comprendre les enjeux sociétaux du son. La Semaine abord donc aussi bien la forme que le contenu du son, la culture qui s'y attache, que la qualité de notre environnement sonore, les problématiques de bruit et de pollution sonore.

 

Le son comme bruit ou la pollution sonore

Ainsi à Bordeaux le 2 février 2015, la SACEM Université vous propose un atelier Comment bien sonoriser et insonoriser votre établissement ?

Voilà pour le confort. Mais la semaine aborde aussi la prévention des risques auditifs, par des concerts Peace and Lobe, ou d'autre moyens, comme cette exposition « Encore plus fort » pour sensibiliser aux risques auditifs liés aux musiques amplifiée au Conservatoire Marcel Landowski de Troyes.

 

La dimension sensorielle du son

Certaines manifestations de la Semaine touchent à la dimension sensorielle du son avec Le banquet de l’ouïe qui mêle exploration des sens auditif et gustatif, dimanche 8 février 2015, à Brumath (67). Michelle Schneider est au fourneau et le naturaliste sonore Fernand Deroussen aux micros et c'est une idée de la compagnie Le bruit qu'ça coûte. La compagnie propose d'autres événements en Alsace notamment du théâtre musical avec « l'homme qui plantait des arbres ».

Le handicap auditif

Le film La famille Bélier qui aborde avec humour et émotion la surdité mais aussi la culture sourde et sa langue des signes est l'occasion d'un débat proposé par la Mutualité Française à Nîmes, le 31 janvier 2015.

 

La dimension artistique du son

Le son en interaction avec d'autres expressions artistiques

jusqu'au 31 janvier 2015, la bibliothèque d’Olivet (Loiret) vous propose de découvrir Alsos de Scenocosme. Une exposition, ou plutôt une installation originale qui mêle lumière et son. Les spectateurs, munis de lampes-torches, déambulent dans l’espace de la clairière. A l’intérieur, ils éclairent les fleurs fluorescentes dispersées dans les branchages. Leurs pistils abritent des capteurs de lumière et chaque fleur diffuse alors des sonorités variées. Le son est fonction des intensités lumineuses reçues par les fleurs.

 

Le son comme art musical

Bien sûr, c'est la base, et la semaine du son propose de multiples ateliers de création musicale.

Vous pouvez aussi vous rendre dans le Morbihan à Plougoumelen où on vous propose un « voyage enchanté au fil du temps », autrement dit, un concert en forme d'exploration de la voix chantée, depuis le chant grégorien jusqu’aux comédies musicales. C'est un ténor italien qui propose ce concert pédagogique et participatif ; il est accompagné d'une pianiste, percussionniste et compositrice.

 

Le son comme art en soi

Place aux créations et installations sonores comme celle de Tommy Lawson sur la ville, le paysage sonore urbain, à écouter à Bastia,

ou au Sonorama de la compagnie Ouïe Dire à découvrir à Albi (Tarn).

 

La dimension culturelle du son

Que sont nos sons familiers ? Que nous apprend l'audio ?

C'est ce thème qu'abordent les différentes balades sonores, notamment les lectures de paysages proposées dans plusieurs régions,

ou les projections de documentaires sur le son comme « « pianomania », le portrait d'un accordeur de piano à la médiathèque d'Aubagne(13) le 28 janvier 2015.

 

La semaine du son, c'est aussi dans les Côtes d'Armor où il existe un Centre de Découverte du Son à Cavan qui vous propose une soiré d'écoute des sons du territoire avec écoute de programmes sonores de territoires, informations et discussions autour de ces observatoires.

 

Le son comme argument de vente

Et oui, il existe des designers sonores qui peaufinent avec soin le « bruit » de votre cafetière, des voitures électriques trop silencieuses, ou des « chips » que vous croquez …

Vous pourrez découvrir ce métier à la médiathèque Verlaine de Metz ou à l'école supérieure des Beaux-Arts du Mans.

 

La Semaine du Son est aussi l'occasion de proposer des visites de studios, ateliers radio, portes-ouvertes de magasins hi-fi, démonstrations de mixage audio et ateliers acoustiques pour comprendre la physique du son.

 

LE SALON DE LA RADIO À PARIS

 

Enfin, du 8 au 10 février 2015, c'est le salon de la radio à Paris. Cette fois, il s'agit bien de promouvoir la radio comme secteur économique avec des stands pour découvrir les différentes stations en vue ou les derniers matériels ou logiciels de production et de diffusion, les prestataires, studios, producteurs indépendants, ou organismes de formation à la radio.

 

Voir les commentaires

#Expositions sonores pour l'été

17 Juillet 2014, 09:27am

Publié par véronique muzeau

Le son, une onde qui transmet tant de notre humanité

Le son, une onde qui transmet tant de notre humanité

Il y a plusieurs façons d'utiliser le #son dans une #exposition. Bien sûr, il peut prendre la forme d'une simple ambiance destinée à renforcer l'évocation d'un lieu, d'un métier. C'est le cas le plus fréquent. Il y a aussi le son « illustration » qui vous permet d'entendre le chant de l'oiseau ou le cri de l'animal qui vous est présenté en visuel.

Mais de plus en plus, l'#audio en exposition est employé pour d'autres usages.

 

Le son du témoignage

 

Un rappel si vous passez par le centre (magique) du Finistère, allez visiter l'expo « Ecoute donc ! Parcours de femmes » à l'écomusée des Monts d'Arrée, dont la scénographie sonore est signée Histoire de Son. Les témoignages des femmes du territoire deviennent alors du #patrimoine oral.

D'autres expositions donnent la parole aux « vraies gens » ailleurs en France comme « Parole aux habitants » des sites d' Utopies réalisées. Il y est question du vécu des habitants dans des sites emblématiques de l'#architecture contemporaine : "comment vit-on aujourd'hui dans un patrimoine issu des grandes utopies du XXe siècle ?". C'est au Couvent de la Tourette à Eveux(69) jusqu' au 31 juillet 2014 et ensuite dans les autres sites du réseau.


 

Le son comme phénomène physique

 

Impossible d'oublier « La voix, l'expo qui vous parle » qu'on peut voir jusqu'au 28 septembre à la Cité des Sciences à Paris. La voix y est explorée sous l'angle scientifique (comment elle est produite) mais aussi social (ce qu'elle communique) et enfin esthétique (l'art de la voix). L'Institut de Recherche et de Coordination Acoustique/Musique, l'IRCAM présente d'ailleurs un petit film étonnant sur la voix et ses imitations par la machine.

 

Le son c'est de la physique ...et de la musique

 

Comme quoi les sciences aiment aussi les arts, en tout cas au Forum départemental des Sciences de Villeneuve d'Ascq qui propose jusqu'au 8 mars 2015 « Monte le son ! ». Un parcours de 22 modules sonores et musicaux interactifs pour expérimenter le son tout en réfléchissant à ce qu'est la musique.


Le son comme art

 

Enfin, le son est parfois exposé comme une œuvre en soi.

Il peut s'agir de musique, présentée comme élément d'une culture ; celle du Maghreb dans « Place du Pont production » aux archives de Lyon jusqu'au 14 août.

Ou bien le son exposé comme art relève de la création contemporaine voire de la sculpture sonore. C'est le cas dans « Laisser les sons aller là où ils vont » au Centre National des Arts Plastiques de Franche-Comté. Les œuvres sonores y sont aussi visuelles et oscillent entre naturalisme, bruitisme et méditation puisqu'il s'agit de paysages sonores.

Voir les commentaires

#JNA14, l'archéologie version audio

6 Juin 2014, 11:54am

Publié par véronique muzeau

#JNA14, l'archéologie version audio

En matière d'archéologie, il n'y a pas toujours grand chose à voir, mais toujours beaucoup à raconter. D'où l'intérêt des interviews audio. Elles laissent parler l'imagination, ce que ne s'interdisent pas les archéologues eux-mêmes !

Voici deux émissions de Radio Évasion réalisées par Histoire de Son sur l'histoire de Quimper au temps des Romains, racontée par l'archéologue de la ville pendant 40 ans, Jean-Paul Le Bihan :

 

Le même Jean-Paul Le Bihan est aussi l'archéologue de l'île d'Ouessant :

Retrouvez aussi Pierre Stéphan, géomorphologue qui collabore régulièrement avec les archéologues, nous raconter la mer d'Iroise et ses évolutions depuis 15 000 ans

Voir les commentaires

Les femmes des Monts d'Arrée se racontent

20 Mai 2014, 09:12am

Publié par véronique muzeau

Exposition à écouter à l'écomusée des Monts d'Arrée

Exposition à écouter à l'écomusée des Monts d'Arrée

La matière de cette exposition est humaine et sonore...

L'écomusée des Monts d'Arrée s'intéresse à ce qu'ont vécu et ce que vivent les femmes de ce territoire du centre Finistère.

Travail, religion, rapports hommes-femmes, école, éducation des enfants, une trentaine de femmes de 25 à 90 ans racontent, souvent avec humour, leur quotidien, leur ressenti, l'histoire de ce coin de Bretagne un peu reculé. Les plus âgées évoquent l'arrivée de l'électricité mais aussi l'obtention du précieux permis de conduire, véritable outil d'émancipation féminine.

ethnologie à base de témoignages sonores

Par ce qu'elles disent, mais aussi par leurs accents et leurs voix, ces femmes deviennent elles-mêmes du patrimoine local !

Les témoignages audio ont été recueillis par l'association des amis de l'écomusée et montés par l'équipe de l'écomusée.

Histoire de Son a contribué à la scénographie sonore de l'exposition.

Une exposition à voir à l'Écomusée des Monts d'Arrée, site du Moulin de Kerouat à Commana, jusqu'au 31 octobre.

Amélie Garrot-Hascoët, chargée des recherches et des expositions de l'écomusée, nous en dit plus :

 

Voir les commentaires

La semaine du son : oui à l'ouïe !

4 Février 2014, 11:55am

Publié par véronique muzeau

Le son donne vie aux images et c'est finalement lui qui impose le sens

Le son donne vie aux images et c'est finalement lui qui impose le sens

Il suffit de regarder une vidéo muette pour réaliser à quel point le son est fondamental dans notre vie ! Et c'est bien sûr la conviction d' Histoire de Son...

Création sonore, ateliers techniques, séances d'écoute, prévention des nuisances et des troubles de l'audition, la semaine du son nous propose de reprendre conscience d'un sens si évident qu'on l'oublie : l'ouïe !

 

Le son comme art

Forcément, il y a cette semaine de nombreux concerts et spectacles sonores mais aussi de nombreuses installations, performances ou parcours audio, un atelier de dessins sonores à Poitiers, un homme sonore (human beat box) à Angers, et même un « banquet de l'ouïe » à Brumath (Alsace) qui mêle dégustation savoureuse et paysage sonore. L'image s'en mêle souvent car les artistes du son sont aussi vidéastes....

 

Le son comme technique

Beaucoup de conférences sur la physique du son ou des ateliers pour découvrir les dernières nouveautés en matière de synthèse vocale, de diffusion, d'enregistrement, de logiciels de montage, mixage ou traitement de son, des visites de studio ou des portes-ouvertes de magasins de Hifi.

 

Le son comme jeu

Des jeux d'écoute, ateliers ludiques autour du bruitage ou de la création sonore, des quizz sonores.

 

Le son comme sensation

Le son est une vibration : on vous propose un massage sonore à Saou dans la Drôme ou une conférence sur ce que le bébé entend avant sa naissance au Mans.

 

Le son comme support culturel

Des balades sonores et des écoutes de documentaires sonores ou d'archives du patrimoine oral.

 

Le son comme outil marketing

Avec cette conférence sur la communication sonore des marques et des entreprises (Auxerre).

 

Le son comme élément de notre environnement

Et là, ça va des séances d'écoute des bruits de la ville in situ, aux interventions scolaires de prévention des risques auditifs (Alençon) en passant par les conférences sur l'acoustique dans l'architecture (Grenoble) ou la présentation de prothèses auditives !

 

Voir les commentaires