Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le Patrimoine culturel accessible à tous avec Histoire de Son

Articles avec #audio

#jourdefermeture, les coulisses des musées

11 Décembre 2014, 17:29pm

Publié par véronique muzeau

le hashtag #jourdefermeture sur Google+

le hashtag #jourdefermeture sur Google+

Que se passe-t-il quand les musées sont fermés ? Le mardi, pour les musées nationaux, le lundi pour presque tous les autres, les lieux sont-ils déserts faute de public ou ont-ils une autre vie ? Un coin du voile se lève grâce au hashtag #jourdefermeture lancé par hasard sur Twitter il y a deux ans.

 

Il est vrai qu'une porte close, c'est parfois frustrant, et comme les visiteurs interpellaient certains musées sur ce jour de fermeture via Twitter, les réponses de ces derniers sont devenues un hashtag et un nouveau moyen de valoriser le travail des équipes de conservation ou d'entretien, les bâtiments, les collections.

 

Un hashtag devenu outil de communication et médiation

 

La communauté des #museogeeks, #Muzeonum, qui rassemble tous ceux qui pensent que le numérique peut apporter beaucoup aux musées, a relayé l'initiative, notamment Sébastien Magro, chargé de projets nouveaux médias au musée du quai Branly, qui évoque même un dispositif de médiation en ligne.

Après tout, comprendre le fonctionnement d'un musée ou d'une institution culturelle c'est aussi s'instruire!

D'autres institutions comme les médiathèques, bibliothèques – ou pourquoi pas les préfectures - seraient bien inspirées de se mettre aussi à raconter leur vie en dehors des horaires d'accueil du public. Ne serait-ce que pour faire taire les mauvaises langues qui pensent qu'on y glandouille.

 

Valoriser les métiers du musée

 

Alors que se passe-t-il dans les musées quand leurs portes sont fermées? Et bien, ça bouillonne, ça fourmille, ça turbine! Formations anoxie ou sécurité incendie, accueil d'étudiants en médiation ou histoire de l'art, ou de collègues étrangers en voyage d'étude, accueil des prestataires et fournisseurs, soclage, déplacement ou entretien des œuvres, et même tournage de série télévisée...Toutes sortes de professionnels vont et viennent, leurs activités sont variées et intenses.

Quand on a baigné dans cette ambiance active du #jourdefermeture, on se dit que finalement, un jour c'est bien court...

 

Immersion sonore dans le Musée des Beaux-arts de Quimper, un mardi

 

Voir les commentaires

Des trains pour la culture (2)

21 Novembre 2014, 11:01am

Publié par véronique muzeau

Une application mobile qui vous explique le paysage traversé par le train

Une application mobile qui vous explique le paysage traversé par le train

Les trains et les gares sont des lieux culturels comme les autres. Aux expositions ou événements culturels dans les gares s'ajoutent la valorisation du patrimoine liée à l'histoire ferroviaire et enfin, grâce au nomadisme numérique, l'offre culturelle à bord des trains.

 

On peut même enrichir la culture scientifique et culturelle grâce au train, plus exactement à la faveur de la construction d'une ligne de TGV, comme celle qui voit le jour entre Le Mans et Rennes.

 

Travaux ferroviaires et archéologie

 

Sur les 214 kilomètres de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de la Loire et ses quelque 2 200 hectares d’emprise foncière, l’Institut national de recherches archéologiques (INRAP) a mené plus de 20 000 jours de prospections, fouilles et études. Avec à la clef, des découvertes sur une longue période puisque les archéologues sont remontés jusqu'à Neandertal et ses bivouacs en vallée de la Sarthe. Ces découvertes sont partagées avec le public au travers d'un ouvrage Sur les rails de l’histoire. Découvertes archéologiques le long du tracé de la Ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire, sous la direction de Michel Baillieu et Pierre Chevet, éditions de la Reinette, 2013.

Sur les rails de l'histoire est aussi le titre d'une exposition archéologique itinérante, qui fait halte à l'Hôtel de la Région Bretagne jusqu'au 19 décembre 2014, après un passage à la préfecture de la Sarthe au Mans, puis au musée archéologique départemental de Jublains en Mayenne.

 

La SNCF anime ses gares

 

La branche de la SNCF Gares et connexions organise quant à elle des événements culturels dans les gares, et parfois dans les trains : habillage de 6 gares avec des photographies des Rencontres d'Arles entre juillet et septembre, restauration d'éléments anciens du patrimoine ferroviaire comme les colonnes en fonte XIXe de la gare de Strasbourg, visite de la Tour de l'Horloge à la gare de Lyon (Paris) ou exposition de trains mythiques comme l'Orient Express et sa machine à vapeur pendant les journées du patrimoine.

En ce moment, des expositions en gare de Poitiers jusqu'au 10 décembre à l'occasion du Poitiers Film Festival.

Régulièrement, des concerts animent la gare Saint Lazare.

Gare et Connexions soutient même un appel au financement participatif (crowdfunding) pour la restauration des tableaux en céramique de la gare de Tours, via Ulule.fr

 

L'interprétation du paysage vu du train

 

La gare de Tours est justement l'une des étapes clefs de l'application mobile le Val de Loire vu du train, co-réalisée par Histoire de Son (pour les contenus audio) : l'application vous explique le paysage vu du train, autrement dit ce patrimoine mondial UNESCO qu'est le Val de Loire : le fleuve, son milieu naturel, l'action humaine sur les paysages, l'histoire des villages ligériens, le troglodytisme ou l'art de tailler le tuffeau, sans oublier les vignobles du Val de Loire ou même la centrale nucléaire de Chinon. Et pour interpréter le paysage, des interviews de géographes, architectes, historiens, conservateurs ou guides, et des acteurs économiques comme un maraîcher d'Anjou ou un représentant de la profession viticole …L'application est toujours en cours d'enrichissement, elle sera terminée en 2015 et couvrira tout le trajet d'Orléans à Nantes.

 

Ce n'est qu'un début. On inventera sûrement de nouveaux moyens de transformer le déplacement ferroviaire en voyage culturel.

Voir les commentaires

Mais pourquoi a-t-on besoin du son?

17 Octobre 2014, 09:17am

Publié par véronique muzeau

Un seul son vous manque, et tout est dépeuplé.

Un seul son vous manque, et tout est dépeuplé.

Le son est tellement naturel que nous avons tendance à oublier qu'il est à la fois un canal de transmission et d'apprentissage et un élément de notre culture. C'est quand le son est absent qu'on se rend compte qu'il nous manque. Mais pourquoi donc ?

 

Parce que nous avons cinq sens, en tout cas ceux qui ont la chance de ne pas souffrir d'un handicap sensoriel.

Essayez de vous rappeler la dernière fois que vous avez regardé une vidéo muette depuis votre mobile, tablette ou ordinateur ? N'étiez-vous pas soudain distrait par la recherche fébrile de la petite icône du haut-parleur ? Et perturbé si cette icône restait introuvable ?

Nous sommes ainsi faits. Le son fait partie de notre expérience permanente. Notre univers quotidien est sonore, même si le son se transforme trop souvent en bruit indésirable ou en pollution sonore. En tout cas, dès qu'un écran s'anime, dès que la vie apparaît même en fac-similé, nous nous demandons : « qu'as-tu à nous dire image en mouvement ? ».

Or, la multiplication des médias, le multimédia et le transmédia ont aussi multiplié les occasions d'être exposé à ces images animées.

 

Le problème, c'est que les apporteurs de visuel n'ont pas forcément les clefs du discours audio : quel message ? Quel langage ? Quelle diction ?

 

Mais quel genre d'accompagnement audio ?

 

Et quand on ne sait pas, on se contente :

-de garder le silence (ça vaut mieux souvent)

-ou de faire de mauvais choix comme celui d'une musique parfois désagréable et en tout cas non signifiante.

C'est oublier que le son apporte une dimension supplémentaire à un message.

Certes, nous ne retenons en moyenne que 20% de ce que nous entendons, 30% de ce que nous voyons. Mais quand nous voyons et entendons un message, alors nous en retenons plus de la moitié !

Ces chiffres varient bien sûr selon les profils d'apprenants ; les « auditifs » seront désavantagés si le son est absent d'une médiation culturelle et scientifique.

 

Le son complémentaire de l'image ou du message écrit

 

Donc, si l'image est un message, elle nécessite sans doute un commentaire, une médiation dirait-on, et il existe des professionnels comme Histoire de Son pour le faire.

Le but est alors de produire du son qui ait du sens, qui interprète, qui construise, qui transmette, qui complète l'image, en captant les échos sensibles du monde : des paroles d'acteurs humains bien sûr, les souvenirs qui font frémir les voix, mais aussi les sons du travail, de la nature ou de la culture. On voit le fendeur d'ardoise, il faut aussi l'entendre, et percevoir le choc du maillet sur le ciseau.

Une anecdote amusante rapportée par Slate.fr pour terminer : le Times diffuse dans sa salle de rédaction le bruit des machines à écrire d'autrefois. Il paraît que ça stimule la productivité des journalistes.

Le son fait partie de notre culture, bien plus que nous le pensons.

Voir les commentaires

Collégiale de Montmorency : audioguide passionné

19 Septembre 2014, 08:06am

Publié par véronique muzeau

Collégiale de Montmorency : audioguide passionné

Les journées du patrimoine, quelle belle occasion pour inaugurer la visite audio guidée « les chefs d'oeuvre de la Collégiale Saint-Martin » à Montmorency (93). Une réalisation Histoire de Son pour l'office de tourisme de Montmorency.

Récit des vrais acteurs du patrimoine

Très loin du commentaire formaté, théâtralisé... et souvent peu « impliqué », le contenu privilégie les rencontres avec les passionnés ! La substance de l'audio guide, ce sont les interviews d'une vitrailliste, d'un sculpteur ornemaniste, d'un ébéniste, de deux membres de la Société d'Histoire, de la guide attitrée et même du curé de la Collégiale, un descendant de la dynastie des Montmorency.

Du gothique au renaissant

Voici donc un moyen vivant et instructif d'admirer et de comprendre l'architecture de l'édifice, témoin de la transition entre gothique flamboyant et style renaissant. C'est le cas aussi des remarquables stalles des chanoines. Quant aux vitraux, les plus anciens datent du XVIe siècle. Ils nous racontent cette époque troublée par les guerres de religion et les guerres d'Italie. Ils nous parlent de cette famille des Montmorency, si proche du pouvoir royal. Et ils nous éblouissent par le talent des maîtres verriers qui ont su mettre à profit les évolutions des techniques du vitrail.

Audiodescriptions tactiles pour visiteurs déficients visuels

Comme il s'agit de son, l'audio guide est accessible aux visiteurs déficients visuels auxquels deux séquences de description tactile (les stalles et un pilier) sont particulièrement destinées.

L'audio guide est inauguré ce dimanche 21 septembre à 10 h,

dans la Collégiale Saint-Martin.

Il sera disponible ensuite à l'office de tourisme de Montmorency.

Voir les commentaires

Les richesses archéologiques du Finistère à la radio

30 Juillet 2014, 08:05am

Publié par véronique muzeau

Les richesses archéologiques du Finistère à la radio

Cet été, découvrez les richesses archéologiques du Finistère dans les émissions réalisées par Histoire de Son pour Radio Evasion, la radio associative de l'Aulne maritime.

Le paléolithique et le néolithique à Plouhinec

Le néolithique à Brasparts

 

 

L'antiquité gallo-romaine à Quimper

Le haut moyen-âge à Landévennec

Voir les commentaires

#Expositions sonores pour l'été

17 Juillet 2014, 09:27am

Publié par véronique muzeau

Le son, une onde qui transmet tant de notre humanité

Le son, une onde qui transmet tant de notre humanité

Il y a plusieurs façons d'utiliser le #son dans une #exposition. Bien sûr, il peut prendre la forme d'une simple ambiance destinée à renforcer l'évocation d'un lieu, d'un métier. C'est le cas le plus fréquent. Il y a aussi le son « illustration » qui vous permet d'entendre le chant de l'oiseau ou le cri de l'animal qui vous est présenté en visuel.

Mais de plus en plus, l'#audio en exposition est employé pour d'autres usages.

 

Le son du témoignage

 

Un rappel si vous passez par le centre (magique) du Finistère, allez visiter l'expo « Ecoute donc ! Parcours de femmes » à l'écomusée des Monts d'Arrée, dont la scénographie sonore est signée Histoire de Son. Les témoignages des femmes du territoire deviennent alors du #patrimoine oral.

D'autres expositions donnent la parole aux « vraies gens » ailleurs en France comme « Parole aux habitants » des sites d' Utopies réalisées. Il y est question du vécu des habitants dans des sites emblématiques de l'#architecture contemporaine : "comment vit-on aujourd'hui dans un patrimoine issu des grandes utopies du XXe siècle ?". C'est au Couvent de la Tourette à Eveux(69) jusqu' au 31 juillet 2014 et ensuite dans les autres sites du réseau.


 

Le son comme phénomène physique

 

Impossible d'oublier « La voix, l'expo qui vous parle » qu'on peut voir jusqu'au 28 septembre à la Cité des Sciences à Paris. La voix y est explorée sous l'angle scientifique (comment elle est produite) mais aussi social (ce qu'elle communique) et enfin esthétique (l'art de la voix). L'Institut de Recherche et de Coordination Acoustique/Musique, l'IRCAM présente d'ailleurs un petit film étonnant sur la voix et ses imitations par la machine.

 

Le son c'est de la physique ...et de la musique

 

Comme quoi les sciences aiment aussi les arts, en tout cas au Forum départemental des Sciences de Villeneuve d'Ascq qui propose jusqu'au 8 mars 2015 « Monte le son ! ». Un parcours de 22 modules sonores et musicaux interactifs pour expérimenter le son tout en réfléchissant à ce qu'est la musique.


Le son comme art

 

Enfin, le son est parfois exposé comme une œuvre en soi.

Il peut s'agir de musique, présentée comme élément d'une culture ; celle du Maghreb dans « Place du Pont production » aux archives de Lyon jusqu'au 14 août.

Ou bien le son exposé comme art relève de la création contemporaine voire de la sculpture sonore. C'est le cas dans « Laisser les sons aller là où ils vont » au Centre National des Arts Plastiques de Franche-Comté. Les œuvres sonores y sont aussi visuelles et oscillent entre naturalisme, bruitisme et méditation puisqu'il s'agit de paysages sonores.

Voir les commentaires

Un peu d'écoute culturelle sur le net (3)

11 Juillet 2014, 19:09pm

Publié par véronique muzeau

Il n'y a pas que des videos sur internet, il y a aussi de l'audio...pour se cultiver !

Il n'y a pas que des videos sur internet, il y a aussi de l'audio...pour se cultiver !

Comme chaque été, Histoire de Son vous invite à enrichir votre temps libre en écoutant des contenus audio de médiation culturelle et scientifique sur internet. Il s'agit aussi bien de webradios que de podcasts d'émissions ou d'audio conférences.

 

La wikiradio du cnrs

Les sons proposés par le CNRS sont de qualité et accessibles au grand public mais les formats sont longs : il faut compter au minimum une heure d'écoute (rarement moins) et jusqu' à 4 heures !

 

Les entretiens enregistrés du magazine Pour la science

La revue scientifique propose des podcasts de ses entretiens avec les scientifiques qui nous parlent aussi bien de leurs sujets de recherche que de leurs parcours personnels, mais certains manquent trop de pédagogie pour être accessibles à tous.

 

Canal Académie

Autrement dit le portail de l'Institut de France qui comprend une radio qu'on peut écouter en direct (pas toujours facile si on prend une conférence en cours de route).

Attention, pour réécouter une ancienne émission dans son intégralité, il faut être membre du club (23 € par an).

 

Les audio-conférences de l'archéoclub de l'école du Louvre ...

Des conférences sur la préhistoire et l'antiquité à écouter en ligne (pas de téléchargement).

 

...ou celles du comité d'histoire de la ville de Paris

12 conférences grand public sur l'histoire de Paris au Moyen-âge : histoire urbaine et architecturale, religieuse, sociale ou politique.

 

Les livres audio gratuits de l'association Des Livres à Lire et à Entendre

Une association loi 1901 qui a pour objet de faciliter l’accès de tous et en particulier des non-voyants et malvoyants aux joies de la littérature. Sa bibliothèque à télécharger en ligne est bien fournie et notamment de livres d'histoire, d'art ou de philosophie.

 

Et vous pouvez aussi retrouver les sites de contenus audio qu'on vous préconisait l'an dernier ! Ici aussi...

Voir les commentaires

Les vitraux en vedette des journées du patrimoine de pays

13 Juin 2014, 10:48am

Publié par véronique muzeau

Lumière et couleurs, un thème qui oriente ces journées vers le vitrail

Lumière et couleurs, un thème qui oriente ces journées vers le vitrail

Lumière et Couleurs, c'est le thème des 17e journées du patrimoine de pays et des moulins. De nombreuses visites proposées les 14 et 15 juin portent donc sur les vitraux des multiples édifices religieux de France.

 

L'occasion pour Histoire de Son de vous rappeler que vous pourrez suivre dès septembre une visite audio approfondie des vitraux de la collégiale Saint Martin de Montmorency (Val d'Oise) proposée par l'office de tourisme de Montmorency.

Parmi les intervenants de cet audioguide, une vitrailliste, Patricia Montsarrat, détaille les techniques des maîtres-verriers et leurs évolutions entre le XVIe et le XXe siècle.

Voir les commentaires

#JNA14, l'archéologie version audio (2)

12 Juin 2014, 10:42am

Publié par véronique muzeau

Site préhistorique de la pointe du Souc'h à Plouhinec

Site préhistorique de la pointe du Souc'h à Plouhinec

La visite du site de Menez Dregan à Plouhinec, occupé par l'homo heidelbergensis dès 465 000 avant notre ère. Dans cette ancienne grotte à flanc de falaise, les archéologues ont découvert les plus vieilles traces de feu maîtrisé d'Europe.

Paléolithique et néolithique sur un même site en Finistère

Un peu au-dessus, sur la pointe du Souc'h qui domine la baie d'Audierne, un tumulus du néolithique. Pour la médiation, un centre et un sentier d'interprétation, sans oublier la guide de l'office de tourisme de Plouhinec qui vous montrera même comment on faisait du feu au néolithique.

A découvrir avec les oreilles puis directement sur place !

Ecoutez ce reportage réalisé par Histoire de Son pour notre partenaire Radio Évasion.

Voir les commentaires

#JNA14, l'archéologie version audio

6 Juin 2014, 11:54am

Publié par véronique muzeau

#JNA14, l'archéologie version audio

En matière d'archéologie, il n'y a pas toujours grand chose à voir, mais toujours beaucoup à raconter. D'où l'intérêt des interviews audio. Elles laissent parler l'imagination, ce que ne s'interdisent pas les archéologues eux-mêmes !

Voici deux émissions de Radio Évasion réalisées par Histoire de Son sur l'histoire de Quimper au temps des Romains, racontée par l'archéologue de la ville pendant 40 ans, Jean-Paul Le Bihan :

 

Le même Jean-Paul Le Bihan est aussi l'archéologue de l'île d'Ouessant :

Retrouvez aussi Pierre Stéphan, géomorphologue qui collabore régulièrement avec les archéologues, nous raconter la mer d'Iroise et ses évolutions depuis 15 000 ans

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>