Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le Patrimoine culturel accessible à tous avec Histoire de Son

Articles avec #art

Professionnels du patrimoine et publics rapprochés par le numérique

17 Février 2014, 11:25am

Publié par véronique muzeau

Professionnels du patrimoine et publics rapprochés par le numérique

Un petit mot de JocondeLab le site internet que vient de lancer le ministère de la Culture et de la Communication pour rendre plus accessibles les ressources culturelles, en l'occurrence les œuvres d'art.

 

L'art pour de nouveaux publics

 

L'objectif est bien de toucher de nouveaux publics (les plus jeunes ?). Le multilinguisme du site permettra aussi d'élargir l'audience puisque les 300 000 notices illustrées sorties des catalogues des musées de France sont traduites en 14 langues (y compris quelques langues régionales).

 

La culture par de nouveaux publics

 

Mais qu'est ce qui rend JocondeLab si moderne par rapport au portail Joconde plus traditionnel ? Et bien, voilà les grands mots : web sémantique, web 3.0. Un web enfin organisé qui permet de relier entre eux les contenus dispersés sur internet et donc de les rendre plus visibles, et d'augmenter l'efficacité des recherches de l'internaute. Dans le cas de JocondeLab, il s'agit d'associer les notices « classiques » des œuvres et des artistes avec les données de l'encyclopédie en ligne wikipédia.

 

Le sacre de wikipédia et du collaboratif

 

Et c'est là qu'on en arrive au collaboratif : les visiteurs du site JocondeLab peuvent participer à une expérimentation d'enrichissement du contenu des notices. Bon, il ne s'agit encore que d'expérimentation... Mais c'est un signe : un jour, les professionnels de la culture et du patrimoine ne seront plus les seuls producteurs de contenu légitimes.

 

Rapprochement des professionnels et du public

 

En attendant que « la base » accède aux hautes sphères culturelles, envisageons un rapprochement du haut vers le bas que m'évoque l'intitulé de ce colloque : le conservateur du patrimoine, acteur de l'éducation artistique et culturelle. On l'oublie souvent, mais le conservateur est d'abord un super-médiateur. Bien sûr, c'est lui qui maîtrise le développement des outils de médiation de son établissement ou de sa ville d'art et d'histoire. Mais grâce aux technologies numériques, il peut aussi transmettre directement son savoir au public. Quoi de plus gratifiant qu'une visite guidée d'un musée par son conservateur, même si c'est par le biais d'une interview insérée dans un guide numérique ?

Sans oublier le dialogue direct que permettent les réseaux sociaux, grâce auxquels les conservateurs avisés sortent de la tour d'ivoire dans laquelle on les imagine trop souvent.

Voir les commentaires

Le festival Longueur d'ondes à Brest

11 Février 2014, 09:28am

Publié par véronique muzeau

Le festival Longueur d'ondes à Brest

Le salon de la radio se termine ce soir à Paris et, à Brest, le festival de la radio et de l'écoute Longueur d'Ondes s'ouvre aujourd'hui. D'un côté, la radio comme média et le son comme outil marketing, de l'autre, l'audio comme support de culture, d'art et d'imagination.

 

A Brest en effet, on explore à fond l'essence et le contenu du son : création sonore, carte blanche à des comédiens ou chanteurs (Jacques Gamblin, Barbara Carlotti), témoignages de journalistes radio, enregistrements d'émissions en direct, séances d'écoute de documentaires ou d'oeuvres sonores, ateliers radio et conférences. La motivation première de Longueur d'ondes, c'est bien la culture. Et le partenaire phare du festival, c'est Radio France.

 

Un festival qui travaille le son toute l'année

 

Le Festival dure jusqu'au 16 février mais l'aventure de l'audio à Brest continue toute l'année avec  :

  • OUSOPO (OUvroir de SOnorités POtentielles) qui permet de réécouter des œuvres sonores diffusées pendant le festival,

  • OUFIPO (OUvroir de FInistérités Potentielles), une plateforme de contenus sonores culturels sur internet. C'est un projet qui vit toute l'année grâce à des bénévoles passionnés de son que l'association Longueur d'ondes se propose de former. C'est un outil de lien social pour les Brestois et un outil de valorisation pour les différentes structures. OUFIPO permet aussi bien de diffuser des conférences que de mettre en avant les richesses culturelles ou les personnes ressources locales.

 

 

Voir les commentaires

La semaine du son : oui à l'ouïe !

4 Février 2014, 11:55am

Publié par véronique muzeau

Le son donne vie aux images et c'est finalement lui qui impose le sens

Le son donne vie aux images et c'est finalement lui qui impose le sens

Il suffit de regarder une vidéo muette pour réaliser à quel point le son est fondamental dans notre vie ! Et c'est bien sûr la conviction d' Histoire de Son...

Création sonore, ateliers techniques, séances d'écoute, prévention des nuisances et des troubles de l'audition, la semaine du son nous propose de reprendre conscience d'un sens si évident qu'on l'oublie : l'ouïe !

 

Le son comme art

Forcément, il y a cette semaine de nombreux concerts et spectacles sonores mais aussi de nombreuses installations, performances ou parcours audio, un atelier de dessins sonores à Poitiers, un homme sonore (human beat box) à Angers, et même un « banquet de l'ouïe » à Brumath (Alsace) qui mêle dégustation savoureuse et paysage sonore. L'image s'en mêle souvent car les artistes du son sont aussi vidéastes....

 

Le son comme technique

Beaucoup de conférences sur la physique du son ou des ateliers pour découvrir les dernières nouveautés en matière de synthèse vocale, de diffusion, d'enregistrement, de logiciels de montage, mixage ou traitement de son, des visites de studio ou des portes-ouvertes de magasins de Hifi.

 

Le son comme jeu

Des jeux d'écoute, ateliers ludiques autour du bruitage ou de la création sonore, des quizz sonores.

 

Le son comme sensation

Le son est une vibration : on vous propose un massage sonore à Saou dans la Drôme ou une conférence sur ce que le bébé entend avant sa naissance au Mans.

 

Le son comme support culturel

Des balades sonores et des écoutes de documentaires sonores ou d'archives du patrimoine oral.

 

Le son comme outil marketing

Avec cette conférence sur la communication sonore des marques et des entreprises (Auxerre).

 

Le son comme élément de notre environnement

Et là, ça va des séances d'écoute des bruits de la ville in situ, aux interventions scolaires de prévention des risques auditifs (Alençon) en passant par les conférences sur l'acoustique dans l'architecture (Grenoble) ou la présentation de prothèses auditives !

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3