Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le Patrimoine culturel accessible à tous avec Histoire de Son

Culture et numérique donnent force économique

7 Novembre 2013, 15:15pm

Publié par véronique muzeau

Renforcée par les technologies numériques, la culture prend du poids économique

Renforcée par les technologies numériques, la culture prend du poids économique

Il y a quelques jours, la Gazette des Communes nous rappelait qu'une étude de 2009 avait évalué qu'un euro investi dans le patrimoine culturel se traduisait par une trentaine d'euros de retombées économiques.

Aujourd'hui c'est une étude du cabinet EY qui nous révèle que le poids économique des industries culturelles et créatives en France est supérieur à celui de l'automobile ou du luxe ! (On parle ici de chiffre d'affaire direct). Et parmi les 9 marchés culturels et créatifs de notre pays, le premier employeur et le plus gros générateur de chiffre d'affaire est celui des arts graphiques et plastiques qui inclut les musées et centres d'art. Les industries culturelles et créatives sont l'un des rares secteurs à afficher une balance commerciale positive et elles doivent leur succès à leur appropriation précoce des technologies numériques.

 

Bref, loin d'être un « gouffre de dépenses inutiles », la culture est bien une force économique !

 

Pendant ce temps, l'automne numérique du ministère de la culture se termine aujourd'hui sur une réflexion de fond et une conférence : « transmettre la culture à l'ère du numérique ». Pour que ces nouveaux outils soient réellement culturels et créatifs, il faut en effet réfléchir un peu :

  • au traitement des données qui affluent (Que faire d'intelligent avec l'open data culturel ? Que peut le web sémantique ?),

  • aux langages propres à chacun de ces nouveaux outils,

  • aux changements dans l'environnement de la création artistique (adieu les ateliers de peintres sous les toits, bonjour les espaces partagés ou collaboratifs pour vidéastes, graphistes, modélisateurs 3 D),

  • aux nouveaux services culturels parfois créés par les utilisateurs eux-mêmes,

  • aux nouvelles diffusions de ces contenus culturels (réseaux sociaux entre autres).

Il est alors surtout question de culture en mode « éducatif ».

 

Mais quid de la culture en mode touristique ?

 

Quelques éléments de réponse dans un dernier article, signé Christian Orofino, co-président de l'Observatoire Géo Politique et Environnemental du Tourisme dans TourMag : de l'humain, du local ! L'analyste constate tout simplement qu'entre un tourisme « exclusivement dédié aux vieilles pierres » et un tourisme « uniquement numérique », il existe une troisième voie qu'il nomme « tourisme cause nationale » qui implique naturellement tous les acteurs du territoire visité, y compris ses habitants, dans un bel élan collectif et enfin cohérent.

 

 

 

Commenter cet article