Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le Patrimoine culturel accessible à tous avec Histoire de Son

Off-line : fermeture de notre blog

1 Novembre 2018, 12:23pm

Publié par véronique muzeau

Off-line : fermeture de notre blog

Après la fermeture de notre activité, ce blog s'arrête ici. Tous curieux conserve pour l'instant sa page Facebook consacrée à la médiation culturelle et scientifique et à la valorisation des patrimoines par le numérique. Le compte Twitter d' Histoire de son continuera à vous faire partager sa veille autour de la production sonore et de l'univers de l'audio.

 

Depuis 2011, nous avons pris grand plaisir à réaliser des contenus audio ou des formations pour les musées, établissements culturels ou sites du patrimoine naturel. Nous avons travaillé pour des organismes aussi variés que Mission Val de Loire, l'ONF (Office national des forêts) de Fontainebleau, le musée des antiques Saint-Raymond de Toulouse, le musée des beaux-arts de Quimper, l'Historial de Péronne/Thiepval, l'écomusée des goémoniers de Plouguerneau, le musée Georges Borias d'Uzès, le château du Taureau en baie de Morlaix, le Parc naturel régional d'Armorique, le Parc naturel marin d'Iroise, l'écomusée des monts d'Arrée, les offices de tourisme de Montmorency et de Wangenbourg-Engenthal...

L'audio, média spécifique mais séduisant

À chaque fois, nous avions le souci d'offrir qualité et originalité. Parce que les audio-guides classiques nous semblaient standardisés et peu attractifs voire ennuyeux, nous avons proposé à nos clients d'autres types de contenus : des interviews de leurs médiateurs, de chercheurs et des acteurs de leurs territoire, des captations d'ambiances sonores ... Nous restons convaincu que l'audio est un média de transmission et de médiation tout à fait efficace s'il est adapté aux spécificités de l'écoute, notamment nomade. On n'écrit pas pour l'audio comme on écrit pour un cartel d'exposition ; on ne propose pas à l'écoute le même contenu que ce qu'on présente sur son site internet ou sur un panneau d'interprétation.

Même s'il est d'un maniement délicat, le contenu audio peut tout à fait séduire et trouver sa place dans les outils de médiation culturelle ou de communication d'un organisme quel qu'il soit. A fortiori si c'est un établissement culturel qui a forcément beaucoup de contenu passionnant à transmettre ! L'essor récent des podcasts, livres audio, immersions en son spatialisé ou binaural témoigne de cet intérêt du public pour le son. Même si nous avons aussi réalisé des contenus vidéo ou écrits, nous avons toujours gardé le cap vers la production sonore et nous continuerons à vous faire découvrir la richesse de cet univers sur notre compte Twitter.

La médiation culturelle à l'ère numérique

L'arrivée des smartphones a de fait révolutionné les rapports entre les institutions culturelles et scientifiques et leurs publics. Les outils numériques en général, les réseaux sociaux numériques en particulier, ont orienté les échanges vers la réciprocité. Impossible désormais de "transmettre le savoir d'en-haut" sans se préoccuper de sa réception. La participation permanente des publics est à double tranchant. Elle apporte fraîcheur et diversité à la médiation mais elle incite certains acteurs à privilégier les outils au détriment du fond. Pendant ces sept années d'activité, nous nous sommes toujours efforcés d'attirer l'attention de nos partenaires sur l'importance d'un contenu de qualité, ce qui suppose aussi son accessibilité : intégrer les empêchements ou les handicaps des visiteurs est primordial si on veut vraiment les toucher et transmettre. Un langage trop complexe, un trop-plein d'informations sont aussi des défauts, au même titre qu'une pauvreté ou une mièvrerie du message. Nous n'avons cessé de le répéter.

L'essor de la médiation culturelle numérique, comme dans d'autres secteurs économiques, a cependant tendance à concentrer la production vers de gros opérateurs. Les artisans comme nous ont bien du mal à trouver leur place. C'est une des raisons pour lesquelles nous avons renoncé : les marchés publics restent trop fermés aux petits acteurs. Répondre à un appel d'offres demande du temps et le résultat est bien trop aléatoire. De ce fait, le risque d'industrialisation et de standardisation des contenus reste très présent. Il est important que les maîtres d'ouvrage (musées ou autres) en aient conscience.
Nous continuerons cependant à signaler les débats cruciaux et les initiatives réjouissantes dans ce domaine sur notre page Facebook.

Nos nouvelles activités restent orientées vers le son et le numérique, vous pouvez nous retrouver notamment sur Radio Évasion, radio associative finistérienne de qualité, et Dixitoo, entreprise de conception et animation de sites internet.

 

 

Voir les commentaires

À l'écoute des sons de l'été 2018

29 Juin 2018, 12:07pm

Publié par véronique muzeau

À l'écoute des sons de l'été 2018
Où laisser traîner ses oreilles cet été ? Côté installations ou expositions audio, balades sonores, podcasts ou livres audio, il y a bien de quoi s'occuper les tympans et le cerveau …En bonus, quelques rencontres professionnelles ou expertes autour des médiations culturelles et scientifiques, de la muséologie, de la création sonore.

 

Expositions à base de son et installations sonores

Du 3 au 8 juillet 2018, Le cabinet de curiosité des langues de France s'expose à la Folie Numérique de la Villette (Paris). Il s'agit d'une exposition interactive qui met en lumière le travail des chercheurs en linguistique par un regard artistique et décalé, une approche ludique et didactique, notamment par l'audio.

 

Le 14 juillet 2018, le festival Kan al Loar de Landerneau (29) présente un spectacle sonore d'art et de science. Dans le noir, les yeux bandés, bien installés dans des transats, un casque audio sur les oreilles, les spectateurs sont plongés dans le récit théâtralisé d'une exploration scientifique des grands fonds marins, par les chercheurs de l'Ifremer à bord du navire océanographique "Pourquoi Pas". Quatre représentations de Spluj – plongée en breton – ont lieu à 16 h, 17 h, 18 h et 19 h.

Voici la version 2 des Passagers du Son : après le port du Havre (76) en 2017, Charlotte Roux, Antoine Auger et Anne Kropotkine explorent l’Hôtel de Ville dessiné par Auguste Perret. Le parcours sonore spatialisé en 5 escales accompagne les auditeurs-passagers du hall d’honneur à la galerie des grands salons, en passant par la salle du conseil municipal, en suivant les 4 éléments : air, terre, feu et eau. On chemine de la création sonore à base de souffle à la composition « minérale » en passant par une bande-son de la tapisserie de Jean Lurçat. Jusqu'au 23 septembre 2018.

 

La Normandie, où les parapluies sont devenus ombrelles et sont passés de Cherbourg à Lion-sur-mer et Hermanville (14). Géolocalisées, les ombrelles émettent des voix (celles des habitants) et sons d'ambiance au rythme de chaque promeneur le long de la côte de Nacre. Baptisée « La Délicate », cette balade sonore dévoile ainsi les secrets des villas Belle Époque, l'histoire d'un casino, de la station balnéaire, le séjour d'Edith Piaf...

 

« Capharnaüm » est une installation sonore d'Octave Courtin, sculpteur du son qu'il matérialise littéralement en ballons de baudruche, de gonfleurs, d’anches et de tuyaux qui composent une sorte de pieuvre sonore au Bon Accueil, à Rennes (35) jusqu'au 22 juillet 2018.

Toujours sous l'impulsion du Bon accueil, c'est au sémaphore de la pointe du Grouin à Cancale (35) qu'on peut explorer l'œuvre de Rodolphe Alexis, Le courant des choses. Cette œuvre d'art contemporain sonore recompose un paysage à base de collectage, mise en valeur du détail, fragments, relevés de terrain et ramassage réalisé par une classe de 4ème. Du 1er juillet au 31 août tous les jours de 14h à 19h (sauf les samedis).

 

Grange-studio est un atelier de création sonore à Mittlach (68) qui accueille les visiteurs tous les dimanche de juillet et août dès 11h. En cet été 2018, on peut s'y adonner à une sieste sonore sur transat puis partager un pique-nique et admirer au passager les peintures sur bois et l'installation d'une plasticienne. Le maître des lieux, Jim Petit propose aussi aux groupes en semaine des balades autour du paysage sonore.

 

"L'écoute à perte de vue" est une installation sonore présentée au Prieuré de Pommiers (42) jusqu' au 16 septembre 2018. Cette exposition invite petits et grands à suivre le périple du son et à comprendre le fonctionnement de l'oreille à coup d'atelier interactifs, d'expériences et manipulations : boulier de Newton en boules de pétanques, tuyaux de chantier accrochés au plafond, stéthoscope...

 

Jusqu’au 28 juillet, la médiathèque de Gevrey-Chambertin (21) accueille Paroles vigneronnes, une exposition sonore de l’association des Climats du vignoble de Bourgogne. Elle est composée d'extraits d'un collectage ethnographique auprès des travailleurs de la vigne et du vin réalisé par la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon. Des cafés-débats seront organisées autour de cette exposition.

 

Il y a forcément du son dans une exposition intitulée «Voices», comme celle qu'on peut découvrir dans la maison Max-Ernst (labellisée Maison des illustres), à Huismes (37). Il s'agit justement de se pencher sur les liens le texte et le sonore, à travers des films, des partitions, des livres d’artistes, des pièces sonores…L'inspirateur est le poète et plasticien Bernard Heidsieck qui dès la fin des années 1950, par la pratique de la lecture, l’utilisation d’outils technologiques, a sorti le texte de l’espace de la page. Jusqu’au 15 novembre 2018, le vendredi, samedi et dimanche, de 14 h à 19 h. Les autres jours, sur rendez-vous.

 

Aux abords des paysages #3 est un parcours d'art contemporain qui jalonne les 7 sites du Grand Pic Saint-Loup. À Saint-Jean-de-Cuculles c'est l'installation sonore de Scenocosme, Pulsations qui invite les visiteurs à coller leur oreille contre les arbres du cloître pour entrer en résonance avec eux. Du 1er juillet au 30 novembre 2018.

 

Un détournement créatif du principe des collectages ethnographiques à base d'enregistrements : Fourth worlds, la nouvelle exposition en ligne sur l’espace virtuel du Jeu de Paume pratique l'ethnographie imaginaire dans l’expérimentation musicale et sonore, avec une dizaine d'artistes, jusqu'en novembre 2018.

 

Pendant les (longs) travaux de restauration de l'abbatiale de Payerne en Suisse, on peut suivre l'histoire de la ville et de l'édifice par les oreilles, grâce à la balade sonore produite par le musée de Payerne. Une centaine d'habitants ont livré leurs sentiments, souvenirs et anecdotes notamment sur les martinets qui ont colonisé l'abbatiale ou encore à propos des cloches... à suivre librement avec un audioguide ou lors de représentations les 25 août 2018 (16 h) et le 26 septembre 2018 (18 h).

 

Podcasts, archives sonores, livres audio ou sur l'audio

Pas d'idée pour vos goûters d'été ? La Maison méditerranéenne des sciences de l'homme est là pour vous aider, en particulier sa phonothèque qui vous propose entre autres une fois par mois une recette du cru collectée par un ethnologue.

 

Difficile de faire le tri dans le foisonnement des livres audio dont les ventes en France augmentent sensiblement (entre 18 et 40 % selon les sources). Une piste à suivre cependant : la 9e édition du Grand Prix du Livre Audio qui a récompensé plusieurs lauréats en juin avec un jury plutôt ouvert, composé de journalistes, auteurs, professionnels du livre mais aussi de lycéens et de lecteurs audio fervents.
Le Grand prix 2018 :

  • catégorie document : Reconquérir le courage, de et lu par Cynthia Fleury, Frémeaux & Associés,
  • catégorie classique : Le Dernier Jour d’un Condamné, de Victor Hugo, lu par Bernard Métraux, Gallimard
  • catégorie contemporain : Aucun de nous ne reviendra, de Charlotte Delbo, lu par Dominique Reymond, Editions des femmes – Antoinette Fouque
  • catégorie jeunesse : Hector et Rosa-Lune, de Magali Le Huche, lu par Elsa Lepoivre, Didier Jeunesse

Mais aussi les prix remis lors du salon en mai 2018 :

  • Plume d’or 2018 : Les récrés du Petit Nicolas, de René Goscinny, lu par Benoît Poelvoorde, Gallimard
  • Plume de paon des lycéens : Petit Pays, de Gaël Faye, lu par l’auteur, Audiolib
  • Prix du public jeunesse : Au pays des porteurs de kilt, raconté par Fiona Macleod, éditions Oui’Dire
  • Prix du public classique : La Dame au petit chien, d’Anton Tchekhov, lu par Julie Debazac, Editions des femmes – Antoinette Fouque
  • Prix du public document : Sapiens, une brève histoire de l’humanité, de Yuval Noah Harari, traduit par Pierre- Emmanuel Dauzat, lu par Philippe Sollier, Audiolib
  • Prix du public contemporain : Article 353 du Code Pénal, de Tanguy Viel, lu par Féodor Atkine, Audiolib

Comme celui du livre audio, l'univers du podcast est en expansion vertigineuse ! On a préféré décaler les points de vue et prendre conseil auprès de nos amis belges (La libre Belgique) pour vous soumettre leur sélection d'écoute. Elle est récente et nous paraît sensée.
L'article ne rend cependant pas justice aux pionniers du genre audio téléchargeable qu'est Radio France ; alors on vous recommandera en particulier sur France Inter :

  • À la hussarde, podcast natif de Thomas Legrand pour revivre les coulisses de la présidentielle 2017
  • Affaires sensibles de Fabrice Drouelle, pour déguster - en son spatialisé – des histoires vraies dignes de celles que jadis nous offrait le regretté Pierre Bellemare
  • Et tant d'autres selon vos goûts et vos humeurs : Grand bien vous fasse, La marche de l'histoire, La tête au carré, Sur les épaules de Darwin, Le masque et la plume, On va déguster

Sur France Culture, on trouve également un podcast natif ludique et instructif sur les grands ratages de l'histoire : Superfail signé Guillaume Erner. Mais les curieux de sciences se régaleront de La méthode scientifique ou de La conversation scientifique, les amateurs d'archéologie de Carbone 14, les âmes d'artistes des Carnets de la création, les penseurs des Chemins de la philosophie...
On n'a pas assez d'une vie, ni a fortiori d'un été !

Impacts des sons anthropiques sur la faune marine de S. Chauvaud, L. Chauvaud, A. Jolivet, édité chez Quae examine les effets des nuisances sonores et bruits d'origine humaine sur les animaux marins. Une question que se révèle un enjeu écologique et économique majeur pour les années à venir. Une place particulière est donnée aux premiers retours d’expérience de production d’énergies marines renouvelables en Europe.

 

Rencontres professionnelles et universités d'été

Du 2 au 4 juillet 2018, l'AMCSTI (réseau professionnel des cultures scientifique, technique et industrielle) tient son 36e congrès sur le thème « Science e(s)t engagement citoyen » à Lille (59). Au programme comme tous les ans, des conversations, débats, ateliers, réseautage, parcours thématiques, conférences... Près d'une cinquantaine d'intervenants, médiateurs scientifiques, chargés de l'accueil des publics, enseignants, chercheurs sont attendus.

 

La cinquième édition de Culture Num – De l’utopie en numérique se tient le lundi 9 juillet 2018 à thecamp dans le cadre du Festival d'Aix-en-Provence (13). C'est un moment privilégié de rencontre et débat autour du numérique dans les industries culturelles, et plus spécifiquement dans le monde du spectacle vivant.

La 14e FabConference - sommet mondial des fablabs – a lieu en France du 11 au 19 juillet 2018 en trois temps :

  • Le FabCity Summit les 12 et 13 juillet 2018, au parc de La Villette à Paris pour rassembler experts et professionnels de l’économie circulaire, l’urbanisme, la fabrication numérique, les nouvelles économies, l’engagement civique, la conception et la production durables.

  • Le Fabdistribué les 14 et 15 juillet 2018 : 10 thématiques et 10 villes s'ouvrent aux makers dans toute la France.

  • La Fab14, du 16 au 20 juillet, à Toulouse (31) : workshops, conférences et symposium.

Les 12, 13, 17 et 18 Juillet 2018 c'est le Sonic maker camp, un campement itinérant libre d’accès et gratuit autour du son. Animé par des makers, artistes, bidouilleurs et chercheurs il consiste en conférences, ateliers, open-bidouilles, créations in-situ en plein air, performances artistiques et concerts, dans différents lieux de Paris et sa région.

 

Le congrès annuel des musées suisses a lieu les 23 et 24 août 2018 à Lausanne. Son thème : la durabilité dans tous les secteurs d'activité muséale, de la construction de musées, à la médiation culturelle en passant par la conservation et la valorisation des collections et la conception des expositions.

 

La troisième édition d'Utopie sonore est programmée du 22 au 26 août 2018 à la Cour des Aulnays (49) pour les amateurs de création radiophonique. C'est à la fois un temps de résidence ouverte pour continuer à créer, en particulier collectivement et c'est aussi un temps d'échange de pratiques et d'écoutes sous le soleil...

Voir les commentaires

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en juin 2018

30 Mai 2018, 10:35am

Publié par véronique muzeau

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en juin 2018
Fin de saison studieuse pour les médiateurs culturels et scientifiques et professionnels de musées avant l'été. Fin des cycles aussi pour les séminaires, notamment ceux sur la culture sonore qui semblent se multiplier, et on s'en réjouit. Pourvu qu'il y en ai d'autres à la rentrée !

Entrepreneuriat culturel

Jusqu'au 1er Juin 2018, le 4e forum dédié aux entrepreneurs de la culture et à leurs projets innovants se poursuit à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, à Paris.
 

Médiation culturelle et valorisation des patrimoines

L'Appel à candidature des musées pour l’édition 2018 de Museomix est terminé. C'est en juin que la liste des musées qui seront remixés au mois de novembre sera dévoilée. Suivra l'appel à participants : designers, médiateurs, artistes, développeurs, bricoleurs, amateurs...

 

Qu'est-ce qu'être, aujourd'hui, un "professionnel de musée" en Europe ? C'est la question posée lors de la rencontre organisée par ICOM (conseil international des musées) à l'institut national du patrimoine à Paris le 5 juin 2018.

 

Une autre rencontre professionnelle a pour thème « Innovation, médiation, communication en espace muséal » le 6 juin 2018 à Valenciennes (62). Cette journée est proposée dans le cadre de l’exposition “Une Histoire du Monde en 100 objets” dont on pourra découvrir les dispositifs de visite innovants. Ces derniers seront le sujet de la table-ronde prévue après les ateliers participatifs.

 

Les « collisions créatives » animeront la conférence des médiateurs scientifiques ECSITE organisée du 7 au 9 juin 2018 à Genève (Suisse) : des collisions fructueuses entre science et société, experts et amateurs, science et politique, art et science ou nature et culture...

 

Le 13 juin 2018, c'est la finale de « ma thèse en 180s » grand moment de vulgarisation scientifique par les jeunes chercheurs doctorants, à Toulouse (31).

 

Dans le cadre du séminaire Iri-Centre Pompidou "Pour une nouvelle muséologie des territoires, expérimentation muséale et contribution citoyenne", on passe à la pratique le 13 juin 2018. Après les deux tables-rondes, place à l'atelier contributif pour co-construire de nouveaux dispositifs de visite.  

Le dernier rendez-vous de la saison pour le séminaire Écologie des collections-Nouvelles perspectives sur les pratiques muséales a lieu le 21 juin 2018 à Paris et il a pour titre : Conserver le vivant : le cas de la taxidermie.

« Construire ensemble les sciences du patrimoine » c'est l'ambition qui animera les journées professionnelles des patrimoines les 21 et 22 juin 2018 à Paris.

L'École de la médiation et Universcience organisent le 28 juin 2018 à Paris une journée consacrée au débat pour les professionnel.le.s de la culture – notamment scientifique, technique et industrielle – souvent confrontés à des polémiques, des méfiances, des remises en question de leur légitimité et expertise, ou des "fake news"... Quelques clés pour organiser ou modérer un débat et accompagner la participation citoyenne. Journée gratuite avec mini-conférence, études de cas, mise en pratique et échanges. Inscription indispensable, nombre de places limité.

 

Du 29 juin au 1er juillet 2018, Strasbourg (67) accueille les premières rencontres de Sciences Art Méditation sur le thème de « L'humanisme comme ambition pour aujourd'hui et pour demain ».

 

En résidence Living Lab menée à la Cité des sciences et de l’industrie sur le thème « Muséocamp, le musée nouvelle génération », des chercheurs ont exploré l’innovation ouverte dans le secteur muséal. Les résultats de la recherche seront présentés le 29 juin 2018, à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris.

 

Du 30 juin au 1er juillet 2018, ce sont les journées sciences du GFEN (Groupe français éducation nouvelle) consacrées aux rapports entre philosophie et sciences, à Ivry-sur-Seine (94).

 

Culture sonore

À Quimper (29), les Rendez-vous aux jardins les 1, 2 et 3 juin sont donnés par des artistes qui investissent certains jardins de la ville. Parmi les propositions, une installation sonore au 4, rue Alfred de Musset, du binôme Ex Situ. Il installera une quinzaine de modules intégrant chacun un vibreur de téléphone portable, alimentés par un petit panneau solaire. Disposés sur les cordes d’un piano, ils interpréteront une « partition » écrite par les variations d’ensoleillement.
Ex Situ est membre du Collectif Cactus.

 

Également dans le cadre des rendez-vous aux jardins, on pourra découvrir Gateway, création sonore composée au Mont Bogong (Australie), dans les Jardins du Muséum d’Histoire Naturelle, à Toulouse le 2 juin 2018.

 

Le 2 juin 2018 à Paris, c'est le troisième épisode de MP3@Paris, festival dédié aux créations audio amateures : sagas MP3 et podcasts. Une cinquantaine de créateurs vous attendent pour échanger, présenter leurs œuvres et initier le public aux arcanes de ce 42ème art un peu méconnu.

Les Apéros Sonores sont des séances publiques d’écoutes radiophoniques aléatoires, souvent le mercredi, toujours à 19 heures. La prochaine (et dernière) date de la saison c'est le 6 juin 2018 au bar Livresse.

 

Le 6 juin 2018, c'est aussi la remise des prix du concours sonore de Radio Campus Besançon, ouvert jusqu'au 3 juin, et qui propose aux créateurs sonores de tous pays de s'exprimer sur le thème : 20... en 3 minutes maxi !

 

Un spectacle immersif de l'Ircam à partir de 2 poèmes : La Voix humaine de Jean Cocteau et de Disappear here de Falk Richter, conçu par Roland Auzet avec la comédienne Irène Jacob, est présenté du 7 au 10 juin 2018 au CENTQUATRE-PARIS.

 

Les élèves de l'atelier "Payason" du Lieu Multiple à Poitiers (86) présenteront le paysage sonore qu'ils ont composé (textes et enregistrement) autour d'une pièce de théâtre "La Chambre des peurs" du Barak'A Théâtre le 8 juin 2018.

 

"L'écoute à perte de vue" est une installation sonore à découvrir au Prieuré de Pommiers (42) du 9 juin 2018 au 16 septembre 2018. C'est une exposition accessible à tous qui invite à suivre le périple du son à l'aide de multiples ateliers interactifs : boulier de Newton, en boules de pétanques, tuyaux de chantier accrochés au plafond, stéthoscope...

Dans le cadre des Sounds Studies à la Bibliothèque nationale de France - site François-Mitterrand-Tolbiac à Paris, la dernière séance du 15 juin 2018 est consacrée à la question : « le bois et le crin : qu’est-ce qu’un bon violon ? » avec François Denis (luthier) et Claudia Fritz (acousticienne, CNRS).

Dernière séance aussi pour le séminaire « Histoire et Culture Sonore » le 15 juin 2018 à Paris. On y explorera les cérémonies sonores : « cris et hululement, les pleurs romains dans leurs aspects sonores » avec Sarah Rey (Université de Valenciennes), et « éléments pour une sociologie des minutes de silence » avec Gérôme Truc (CNRS).

 

Encore deux rencontres dans le cadre du cycle : le son des autres de la BPI du centre Pompidou à Paris :

  • Artefacts sonores le 18 juin 2018 à propos de la multiplication des artefacts de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – et de l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons...

  • Rencontre Humains / non-humains le 25 juin 2018 autour de la bio acoustique, de l'audionaturalisme et de l'écologie sonore.

 

Voir les commentaires

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en mai 2018

25 Avril 2018, 14:39pm

Publié par véronique muzeau

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en mai 2018
Un coup d'accélérateur aux rencontres professionnelles sur les innovations muséales en ce mois de mai. Et toujours de belles expériences sonores !

 

Valorisation numérique des patrimoines

La 2e journée d'étude « patrimoine photographique en Bretagne » le 18 mai 2018 à Rennes (35) abordera le mode de constitution des fonds et les questions de conservation et de valorisation qui en découlent, ainsi que la manière dont les institutions assurent un retour vers un public aussi large que possible de ces collections.
 

Médiation culturelle

Dans le cadre d’une résidence Living Lab menée à la Cité des sciences et de l’industrie sur le thème « Muséocamp, le musée nouvelle génération ». Une équipe de recherche sous la coordination de Geneviève Vidal a exploré l’hypothèse selon laquelle l’innovation ouverte est engagée dans le secteur muséal L’équipe de recherche est en phase d'analyser des données et vous invite à un point d'étape le vendredi 4 mai 2018 à la Cité des sciences à Paris.

 

Du 14 au 16 mai 2018, c'est Pint of science dans 34 villes de France. Une manifestation de vulgarisation scientifique et technique dans les cafés, pubs ou bistrots avec de vrais morceaux de chercheurs dedans et toutes sortes de sujets, de l'intelligence artificielle à la biologie moléculaire en passant par la statistique, les bio matériaux ou l'histoire des sciences.

 

Une journée de rencontres professionnelles sur l'innovation muséale a lieu au Museum de Toulouse (31) sur le thème communication et médiation en partenariat avec le Club innovation & culture CLIC France les 15 et 16 mai 2018 : le 8e Forum régional du CLIC.

 

Le 22 mai 2018, c'est le 7e Forum national de la Culture scientifique, technique et industrielle à Paris, au Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Une rencontre le 23 mai 2018 au palais des ducs de Bourgogne de Dijon (21) sur le thème « Comment valoriser l'engouement des publics pour le Patrimoine ? ». Il s'agit notamment de s'interroger sur la participation des publics à la médiation voire à la restauration des monuments, sites et objets.

 

Après la Mission musées du XXIe siècle, il s'agit encore de réinventer le musée, et même plus largement la transmission de la culture et du patrimoine au séminaire Pour une nouvelle muséologie des territoires : expérimentation muséale et contribution citoyenne de l'Iri (institut de recherche et d'innovation) - centre Pompidou. Il propose trois temps de rencontre :

  • un table-ronde le 23 mai 2018 « de la nouvelle muséologie aux friches culturelles »
  • une table-ronde le 30 mai 2018 « de la muséologie des territoires à l’économie sociale au niveau local »
  • une journée d’ateliers contributifs le 13 juin 2018 de co-construction de propositions pour de nouveaux dispositifs muséologiques

Du 27 au 31 mai 2018, la 20e conférence « Communicating the Museum » à Bruxelles (Belgique) lance cette question : « êtes-vous prêts à participer ? » aux 300 professionnels de la culture attendus à ce débat sur la fonction sociale des musées.

 

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en mai 2018

Culture sonore

BRUITS, festival audioscénique revient pour sa deuxième édition du 2 au 6 mai 2018 à Nantes (44). Ce jeune festival explore la création scénique et son interaction avec la matière sonore. Au programme de cette semaine : performances, installations sonores, salon d'écoute, concerts, cinéma, ateliers ou encore DJs set.

 

Au festival ]Interstice[ du 9 au 20 mai 2018 à Caen (14)il y aura (entre aut, res) des installations sonores :

et aussi, Le Grand Orchestre Plage Sonore et la techno mécanique de Graham Dunning.

 

Parmi les réjouissances du Toulouse Hacker Space Factory du 10 au 13 mai 2018, on retiendra le Cabinet de curiosités des langues de France de Labomedia qui s'appuie sur le travail de chercheurs en sociolinguistique mais aussi des créateurs numériques de dispositifs culturels de médiation et il présentera quatre objets et dispositifs interactifs qui donnent à voir et à entendre comme la lampe anti-conversation pénible qui, placée dans un salon, réagit en clignotant à des mots clefs pré-programmés afin d’éviter lors d’une réunion entre amis d’aborder des sujets qui fâchent, ou la CyBer MaChine à LapSus qui vous invite à déclencher aléatoirement « les phonèmes / syllabes » d’un clavier comme autant de combinaisons sonores auxquelles votre cerveau va tenter de donner du sens.

 

Dans le cadre des études sonores menées toute l'année à la Bibliothèque nationale de France - site François-Mitterrand-Tolbiac à Paris, une séance (en attente de confirmation) est prévue le 11 mai 2018 avec Thierry Lengagne (CNRS- Université Lyon 1) sur les systèmes de communication par le son dans le monde animal, dans une perspective bio-acoustique.

Dans le cadre du cycle « Le son des autres », études sonores de la bibliothèque publique d'information du centre Pompidou, les chercheurs vous invitent « À la rencontre de l’Inde et du Liban » lundi 28 mai 2018. La notion de signature sonore caractéristique d’un lieu précis sera au cœur de cette séance qui évoquera les espaces publics urbains : marchés, gares, rues, lieux de culte en Inde et au Liban.

 

Entrepreneuriat culturel

La 4ème édition du Forum Entreprendre dans la Culture a lieu du 30 mai au 1er juin 2018 aux Beaux-Arts de Paris. L’événement s’articule autour de 72 tables rondes et ateliers sur les thèmes notamment du financement, de l'accompagnement, de la structuration, de la transition numérique, du développement à l'international des entreprises et des associations culturelles. Le 31 mai 2018 sera spécifiquement dédié au numérique, à l’innovation dans la culture et aux start up culturelles. Cette journée accueillera aussi les rencontres sectorielles consacrées au cinéma, à l'audiovisuel, aux arts plastiques et à l'architecture. Plusieurs tables rondes seront consacrées au tourisme culturel.

 

Culture et patrimoine tout public

En cette année européenne du patrimoine culturel, l’Europe sera à l’honneur lors de la 14e édition de la Nuit européenne des musées le 19 mai 2018 partout en France.

 

Voir les commentaires

Iomai, artiste sonore du hasard et du jeu

18 Avril 2018, 14:48pm

Publié par véronique muzeau

Iomai, artiste sonore du hasard et du jeu
S'amuser, laisser faire le hasard et l'air du temps, composer avec la musicalité du monde, voici les ingrédients des créations sonores et visuelles de l'artiste morlaisien Iomai dont on peut voir l'installation Mirolax en ce moment.
 

Au départ, il est dessinateur satirique (sous le pseudonyme de Zou) et formé aux arts visuels et plastiques. Il est aussi musicien tendance électro (au sein de plusieurs collectifs dont Chapi Chapo).
Mais depuis peu, il a plongé dans l'art sonore, en écho aux émissions radio rigolotes qu'il réalisait sur cassette dans son salon quand il était petit...
Iomai a d'ailleurs gardé cette part d'enfance. Ses créations sont ludiques et amusantes comme cette exposition à voir aux Moyens du bord à Morlaix jusqu'au 6 mai 2018.

L'expo Mirolax, anagramme de Morlaix, est comme un portrait de la ville du nord Finistère où Iomai a déambulé, esprit ouvert, appareil photo et enregistreur en main.

Le résultat est donc à la fois visuel et sonore : 7 totems (autant que de lettres de Mirolax) colorés et élancés, inspirés des formes des bâtiments de la ville. Chacun porte un haut-parleur qui émet sa bande-son, recomposée par Iomai avec les bruits de la ville - des klaxons aux chants d'oiseaux - retravaillés et augmentés des notes d'un synthétiseur.

Jouer, dans tous les sens

La curiosité auditive de Iomai se tourne aussi bien vers l'artiste audio-naturaliste Bernie Krause que vers la radio, écoutée pour les voix et les « incidents sonores ». Sa pratique de création sonore, outre les installations, passe aussi par les ateliers radio qu'il mène avec les enfants de Morlaix sur un mode très ludique également !

Car pour Iomai, la création est un jeu ; l'artiste a saupoudré ses bandes-son de percussions sur une base de 7 temps, toujours ce sacré chiffre !

Création Intuitive et aléatoire

Laisser place à l'intuition est un autre de ses principes. Iomai aime que l'œuvre lui échappe, que le hasard s'en mêle, comme quand il a retiré de l'argent à un distributeur bancaire et que son enregistreur a capté les ondes de la machine, qu'il a gardées « parce que ça fait partie de notre époque ».

Pour écouter Mirolax, on peut se placer au centre des totems ...ou pas ; chaque piste est différente et dure environ 4 ou 5 minutes, avec parfois des silences et une diffusion qui se décale dans le temps. L'œuvre est donc mouvante et vous pouvez y revenir autant de fois que vous le souhaitez d'ici le 6 mai 2018 aux Moyens du bord à Morlaix.

L'artiste propose une performance in situ le 24 avril 2018

 

Voir les commentaires

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en avril 2018

29 Mars 2018, 18:31pm

Publié par véronique muzeau

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en avril 2018
À noter ce mois-ci, un bourgeonnement de rendez-vous pour passionnés de son, et pas moins de trois festivals consacrés aux arts numériques !

Valorisation numérique des patrimoines

Le CLIC (Club innovation et culture) organise une table ronde sur le thème « Réalité augmentée et virtuelle dans un contexte Art & Patrimoine » à Laval (53), dans le cadre du salon Laval Virtual le 4 avril 2018.

Le séminaire « Écologie des collections. Nouvelles perspectives sur les pratiques muséales » s’intéresse une nouvelle fois aux répercussions du numérique sur l’étude des œuvres : multiplicité des modes de présence des œuvres en ligne et des usages, en particulier des bases de données. Étudier les œuvres à l’ère digitale : processus de création et ressources numériques, c’est le titre de cette séance du 5 avril 2018 avec deux historiens d’art, une sémioticienne et une membre de l’Institut culturel de Google.

Un colloque sur la High tech & le patrimoine est organisé le 12 avril 2018 au palais d’Iéna à Paris par le groupement d'entreprises de restauration des monuments historiques (programme du colloque).

Du 4 au 6 avril 2018, à Chambéry (73), un colloque de géographie s’intéresse aux « Corpus de paysages » et aux multiples formes de leurs descriptions, représentations, ou restitutions. Bien sûr, il y a les traditionnelles sources littéraires ou iconographiques, collections botaniques ou numismatiques, mais aussi les nouveaux dispositifs numériques : photographies régulières, bases de données...sans oublier les applications numériques, avec parfois une dimension participative. De quoi faire changer notre perception du paysage ?

 

Médiation culturelle

Le 7 avril 2018, le Cnam (Conservatoire national des art et métiers) de Paris organise une journée d’étude sur les diffusions des sciences à travers l'outil audiovisuel.

Du 12 au 15 avril 2018, c’est le retour du colloque Ce qu'exposer veut dire, organisé par l’institut national du patrimoine à Paris. Exposer la mode, une collection, la photographie, adapter au jeune public, seront les quatre axes de cette édition.

La transmission des savoirs est au programme du 143e congrès des sociétés historiques et scientifiques du 23 au 27 avril 2018 à Paris.
 

Culture, handicap et numérique

Le Muséum national d’histoire naturelle de Paris propose au public déficient visuel une visite guidée tactile de l’exposition temporaire "Météorites, entre ciel et terre" à la Grande Galerie de l’Évolution le 8 avril 2018. Le parcours compte une dizaine d'objets à toucher (des originaux pour la plupart), complétés par certains des dispositifs sonores de l'exposition, accessibles aux personnes malvoyantes et aveugles.

Le salon du livre Bayeux à la page a choisi pour thème de son édition 2018 « écouter l’image », et valorise les ouvrages par et pour les personnes déficientes visuelles, notamment les livres audio. Une cinquantaine d'auteurs, des conférences, des ateliers culturels sont à suivre les 14 et 15 avril 2018 à Bayeux (14).


Culture sonore

Mixage Fou vous propose un moment d’écoute à La Marbrerie dimanche 1er avril 2018 avec diffusion des créations sonores du concours Mixage Fou 2018 et remise des prix, projection du film "La lucarne des rêves" (sur la musique concrète), soirée d’écoute en son spatial WFS 25 hauts parleurs (carte blanche à 8 artistes).

L' Apéro sonore du Bruitagène, la séance mensuelle et publique d’écoutes radiophoniques dans un bar de Nantes (44) a lieu le 4 avril 2018.

Un séminaire sur la culture sonore se déroule cette année au centre d’histoire sociale du XXe siècle (CNRS) à Paris avec une séance par mois de mars à juin. Celle du 13 avril 2018 s'intéresse au pouvoir des sons au travers des chants des jivaros, mais aussi aux sons du pouvoir avec les crieurs, cloches, chants et voix d’outre-tombe au Moyen Âge.

Jusqu’au 15 avril 2018, Radio Campus Paris installe ses archives à la Bpi – Bibliothèque publique d’information. On y trouvera des bornes d’écoute, rétrospective, photos, vidéos, ateliers de pratique radiophonique sur le reportage, la création sonore, l’actualité et la littérature.

La 4e édition du concours international 60 Secondes Radio 2018 a été lancée à l’occasion de la journée mondiale de la radio de l’UNESCO. Il s’agit toujours de laisser libre cours à sa créativité sonore pour produire une séquence d’une minute et peut-être remporter un Transistor d’Or, d’Argent ou de Bronze. L’œuvre est à remettre au plus tard le 15 avril 2018, 23h59 GMT.

Et pour participer au tout nouveau prix SACD-Radio Nova,prix radio d’écriture de fictions sonores courtes en collaboration avec le festival Longueur d’ondes de Brest (29), vous avez jusqu’au 16 avril 2018.

Du 20 au 22 avril 2018 se tient à Grenoble (38) la première édition d’”Ecoute(s)…”, festival dédié à la découverte de la radio et du sonore sous de multiples formes : ateliers d’expérimentations radiophoniques, balades sonores, émissions hors les murs ou dans les murs, découvertes des radios associatives locales et séances d’écoute, le tout sous le signe du décalé et du facétieux. 

 

Entrepreneuriat culturel

La coopérative Tropisme vous invite à son « chantier - Épisode 1 » une journée professionnelle pour les entrepreneurs culturels et créatifs de Montpellier (34) et ses environs le 10 avril 2018. C’est aussi l’occasion de lancer officiellement la manifestation MICC - Montpellier Industries Créatives et Culturelles.

 

Culture et patrimoine tout public

La première édition de Recto Vrso, un festival international d’art et de réalité virtuelle se tient du 3 au 11 avril 2018 à Laval (53) lors du salon international Laval Virtual. En fait, les œuvres seront mixtes étant donné le thème : Matière Réelle / Matière Virtuelle.

Le nom change, l’esprit reste, I love transmedia et le Paris Virtual film festival fusionnent et créent NewImages événement tout public dédié aux mondes virtuels sous toutes leurs formes du 4 au 8 avril 2018 à Paris (quartier des Halles).

Mirage Festival explore toutes les cultures numériques du 4 au 8 avril 2018 à Lyon (69). Il mêle un parcours d’exposition d’œuvres visuelles, sonores, graphiques, cinétiques ou encore interactives, et des soirées live de concerts et performances.


 

Voir les commentaires

D'autres histoires de son

6 Mars 2018, 12:29pm

Publié par véronique muzeau

D'autres histoires de son
Ce qu'on adore au festival de la radio et de l'écoute Longueur d'ondes à Brest, c'est qu'on y croise toutes sortes d'amoureux du son, sous toutes ses formes, en particulier des artistes. Et c'est donc un merveilleux moment pour recueillir leurs expériences. Voici donc un florilège réalisé lors de la 15e édition qui vient de s'achever.

 

La compagnie Zaoum

Au sein de sa compagnie Zaoum, Bernadette Gruson est d'abord comédienne et auteure de théâtre. Mais elle s'est mise à travailler le son pour renforcer le lien entre le texte théâtral et son public. Sa première installation sonore était présentée il y a deux ans au festival longueur d'ondes : (Im)permanences, six casques de coiffure et une cabine téléphonique diffusaient des extraits des Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes.

Cette année, avec Miroir(s) elle propose six coiffeuses dans les miroirs desquelles apparaissent une œuvre d'art : une peinture ou une sculpture de nu. Devant chaque miroir, le visiteur est invité à écouter les commentaires d'autres visiteurs, enregistrés et assemblés par Bernadette Gruson qui réalise là un travail entre écriture dramaturgique, ethnologie et journalisme radio.

 

Découvrez le making-off de Miroir(s)

 

 

Pour Bernadette Gruson, le travail de la matière sonore reste une écriture...

Iomai artiste multimédia

Iomai est plasticien et musicien, donc il aime travailler aussi le son ... il présente à Longueur d'ondes cette année une œuvre amusante et un peu perturbante Universal Soundclock, une horloge de 60 haut-parleurs diffusant chacun un son, à chaque seconde mais d'une durée variable.
Une autre façon d'exprimer le temps qui passe et qui nous échappe, comme les œuvres échappent à l'artiste.

 

Rythm & photography

Quand la quête du son devient un outil de valorisation, de communication et d'éducation... c'est ce qui se passe dans la classe-relais du lycée-collège de l'Iroise où Nora Boulanger Hirsch est intervenante à l'année pour l'association Longueur d'ondes.
Avec la photographe Alice Tartivel, au fil d'une re-découverte de Brest par l'enregistrement et la photo, elle a permis aux jeunes de devenir eux aussi créateurs sonores et d'exposer leur travail pendant le festival.

Pour réécouter les trois entretiens en longueur, rendez-vous sur le site de notre partenaire Radio Évasion.

Bertrand Amiel, bruiteur à Radio France

Son père Louis était déjà bruiteur dans la maison ronde... au départ, Bertrand a travaillé avec lui de manière informelle avant de devenir à son tour professionnel. Il bruite donc les fictions radiophoniques, un métier bien particulier dans l'univers du bruitage.

Après un an de formation en doublure avec un autre bruiteur, il est nommé officiellement et travaille en solo ; ce qui ne l'empêche pas d'explorer les autres contrées du bruitage ... il nous explique comment le bruiteur complète l'acteur et comment le bruit devient un élément du jeu et de l'action.

 

Voir les commentaires

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en mars 2018

28 Février 2018, 10:41am

Publié par véronique muzeau

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en mars 2018
En cette fin d’hiver, les institutions et les acteurs culturels et scientifiques s’interrogent en particulier sur le rôle des patrimoines culturels dans la démocratie, vaste question qui relève avant tout de la médiation.

 

Valorisation numérique des patrimoines

Les rencontres professionnelles de la fédération des écomusées et musées de société (Fems) sont consacrées au musée digital, les 22 et 23 mars 2018 dans le Perche (61). Au programme, les interventions de trois conférenciers :

  • Noémie Couillard, responsable scientifique de Voix/Publics : « Petite histoire des politiques numériques et de leur évaluation » 

  • Omer Pesquer, consultant, professeur associé à la Sorbonne Nouvelle, initiateur de la plateforme MuzeoNum : « musées en ligne, avons-nous le choix? »

  • Jérôme Glicentein, professeur à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis : « musée virtuel » 

Deux tables rondes :

  • La médiation numérique, outil ou alibi ?

  • Le musée virtuel : mise en ligne et réutilisation des collections, quels enjeux ?

 

Médiation culturelle

 

Les musées et la question de la démocratie culturelle, c’est le thème des journées d’études organisées par le Master "Patrimoine et Musées" et l'IRHiS à Lille le 9 mars 2018. Les publics, l’attractivité des musées, mais aussi leur accessibilité, la médiation seront bien entendu au cœur des débats.

Et la question semble dans l’air du temps … Le Centre national d’information sur le patrimoine culturel suisse organise son congrès 2018 à Bienne (Suisse), les 15 et 16 mars 2018. Il a pour thème : «  Le patrimoine culturel, un bien commun. Pour qui et pourquoi ? ». Les participants s’intéresseront au patrimoine culturel comme ressource essentielle pour la démocratie, la cohésion sociale et la qualité de la vie.
 

Un peu dans le même esprit, c’est un colloque sur l’héritage culturel et l’innovation que propose la commission européenne le 20 mars 2018 à Bruxelles (Belgique).

Les associations ASEISTE (Association de sauvegarde et d’études des instruments scientifiques et techniques de l’enseignement) et Rennes en Sciences organisent deux journées internationales consacrées à un patrimoine spécifique : les instruments scientifiques et techniques de l'enseignement en Europe. C’est à Rennes les 23 et 24 mars 2018.
 

Les musées et l'Histoire, comment muséographier l'Histoire ? C’est la question qu’aborderont les journées d'étude nationales de l'AGCCPF (Association générale des conservateurs et des collections publiques de France) à Nantes (44), du 27 au 29 mars 2018. Dans un contexte de « devoir de mémoire » impérieux et de « fièvre des commémorations » les participants se pencheront sur les projets scientifiques et culturels de plusieurs musées : Pont-Aven, Grande Guerre à Meaux, Kanak, Maison de Robert Schuman… ou sur l’échec du musée de l’histoire de France. Le musée comme lieu de débat, de participation, la disparition de la mémoire vivante, les thématiques « sensibles », les innovations muséographiques seront quelques-unes des questions abordées au cours de ce temps fort muséal. 


Voilà 27 ans que le CNRS organise les rencontres « Sciences et Citoyens »,  destiné aux jeunes de 16 à 25 ans. Cette année, elles ont lieu le 28 mars 2018 à Caen (14), Marseille (13) et Vaulx-en-Velin (69) où aura lieu un atelier qui a retenu notre attention : « Monte le son ! Acoustique, musique et thérapies par les ultrasons ».

 

Culture sonore


Un colloque international est consacré aux lutheries électroniques – ou comment la révolution numérique a bouleversé la création musicale - les 8 et 9 mars 2018 à la Cité de la musique – Philharmonie de Paris.

La séance mensuelle du Bistrot de Saint-So à Lille (59) propose des sessions de création de musique électronique avec des objets virtuels, le 17 mars 2018.

"Comment sonne un espace ? Propositions pour le milieu de l’éducation." C’est le thème de la conférence proposée dans le cadre des Sounds Studies (journées d’études sur le sonore) à la Bibliothèque nationale de France - site François-Mitterrand-Tolbiac, à Paris, France (75013) le 23 mars 2018. Jérôme Staub (Coordinateur numérique et innovation, Réseau Canopé, Nouvelle Aquitaine, Doctorant Lyon 2) présentera les possibilités éducatives de l’utilisation du son.

Une exposition interactive et sonore à suivre dans le cadre de Blanzy en Mars en Famille. Dessins des Sons est une expérience visuelle et acoustique de création graphique par Light Painting en fonction de l’environnement sonore. C’est à la médiathèque de Blanzy (71) du 7 au 28 mars 2018 et l’entrée est gratuite.

 

 

Handicap et accessibilité culturelle

Les archives départementales du Tarn à Albi proposent jusqu’au 23 mars 2018 une exposition tactile « Relief, un autre regard. Les Affiches sortent du cadre ». Le public non-voyant ou malvoyant peut ainsi découvrir du bout des doigts une douzaine d’affiches anciennes tarnaises touristiques et publicitaires du XIXe siècle, présentées aux côtés des documents originaux. L’artiste Marie Colombier, qui les a réalisées, propose, les mardis et jeudis, une médiation autour de ses œuvres. Réservation indispensable au 05 63 36 21 00.

 

Entrepreneuriat culturel

Le marketing trouve aussi sa place dans le secteur culturel et artistique, avec des stratégies qui lui sont propres et qui seront le sujet de cette conférence Arts Marketing Europe 2018 : Introduire le changement, le 2 mars 2018 à Amsterdam (Pays-Bas).


 

Voir les commentaires

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en février 2018

29 Janvier 2018, 10:23am

Publié par véronique muzeau

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en février 2018
On termine (en beauté) la semaine du son tandis que les secteurs de la médiation culturelle et valorisation des patrimoines, numérique ou pas, restent quelque peu en hibernation.
 

Valorisation numérique des patrimoines

Le 1er février 2018 à l'Assemblée Nationale, deux univers qui se connaissent déjà, la culture et le numérique auront l'occasion d'approfondir leur collaboration aux rencontres culture/tech : réalisations innovantes, réseau et partenariat, dernières nouvelles de la technologie... Les inscriptions sont closes mais l'événement est retransmis via Facebook Live pour ceux qui laissent leurs coordonnées ici.

 

« Le musée numérique : imagination, expérimentations, évaluation » c'est le thème de la rencontre organisée à Lille (59) le 9 février 2018 par le Palais des Beaux-Arts de Lille et le Clic France.

 

Geneviève Vidal, chercheure au Labsic  de l’Université Paris 13-Université Sorbonne Paris Cité – Labex ICCA, industries culturelles, création artistique –  et son équipe, vous proposent de venir échanger sur vos pratiques d'innovation ouverte au sein des musées et lieux culturels. Une rencontre parmi d'autres dans le cadre d’une résidence Living Lab menée à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, sur le thème Muséocamp, « le musée nouvelle génération ».

 

 

 

Médiation culturelle

L'Office de coopération et d'information muséales (Ocim) organise son forum des médiateurs sur le thème « expérimenter et renouveler ses pratiques de médiation » le 1er février 2018 à Paris.

 

À quoi sert le patrimoine culturel immatériel ? C'est la question que pose le colloque organisé du 1er au 3 février 2018 à Granville (50). Ethnologie, géopolitique, rôle des musées, économie, cohésion sociale ou même psychologie collective... les impacts du PCI seront largement étudiés.
 

 

Tourisme culturel

Des rencontres professionnelles Culture, Patrimoines et Tourisme Culturel ont lieu à Carpentras (84) le 13 février 2018 à l'initiative du pôle industries culturelles et patrimoines.

 

 

Culture sonore

La semaine du son continue jusqu'au 4 février 2018, voire au-delà puisque le dernier rendez-vous du programme a lieu fin mars. Dans toutes les régions ou presque, des rendez-vous sur les enjeux sociétaux du sonore sont proposés : ateliers sur les techniques du son ou l'art de la création sonore, expositions, sensibilisations aux risques auditifs, visites de studio, conférences et séances d'écoute...

 

Du 30 janvier au 4 février 2018, c'est aussi la 15ème édition du festival de la radio et de l’écoute Longueur d’ondes à Brest (29) pour explorer le son en profondeur, sous toutes ses formes (radio, podcasts, installations sonores) et à travers tous ses contenus (fiction, documentaire, création...).

 

Le festival Audioblast a lieu du 22 au 24 février 2018 sur Internet puisque c'est d'abord un événement de diffusion en réseau de la création audio : expérimental, drone, noise, field recordings, poésie sonore, électroniques, musiques contemporaine...Il part de la Fabrique à Nantes (44) où est installée cette plateforme intermédia.

 


Culture et patrimoine tout public

Expérimenta, la biennale arts-sciences de Grenoble Alpes Métropole (38) a lieu du 1er au 10 février 2018. C'est un événement grand public avec 12 spectacles, mais aussi un salon tout public et gratuit, une journée professionnelle sur le thème « Penser l’humain à l’heure de l’intelligence artificielle », 12 tables rondes autour de la souveraineté du numérique, du low-tech, des rites et des technologies, de la réalité virtuelle, des GAFA, de l’intelligence artificielle, et un média lab participatif sur le salon et les réseaux sociaux.
 

Si d'autres rendez-vous professionnels ou tout public ne figurent pas dans cet agenda, n'hésitez pas à les signaler à Tous Curieux/Histoire de son

Voir les commentaires

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en janvier 2018

5 Janvier 2018, 13:12pm

Publié par véronique muzeau

Tourisme culturel et numérique, médiation du patrimoine en janvier 2018
Pour les vœux que vous adresse Tous curieux/Histoire de son, comme pour cet agenda, la qualité plus que la quantité en ce début d'année 2018 : les deux salons incontournables de la muséographie, valorisation des patrimoines et du tourisme culturel, et notre chère semaine du son.

 

 

Valorisation numérique des patrimoines

Vers une politique numérique et des applications “durables” des institutions patrimoniales, c'est le thème de la journée d'études de l'UDPN, le 15 janvier 2018 à Nantes (44).

 

L'université libre de Bruxelles (Belgique) compte un groupe d' « analyse critique et amélioration de la qualité de l’information numérique ». Sa prochaine rencontre a lieu le 31 janvier 2018 et elle portera sur la préservation du patrimoine scientifique à l'heure du numérique.

 

 

Médiation culturelle et muséographie

Une nouvelle journée Sciences et Médias a lieu le 11 janvier 2018 à la Bnf site François Mitterrand (Paris) autour de la question : Comment lutter contre la désinformation scientifique ?

 

Comme chaque année, deux salons destinés aux professionnels des musées et à leurs prestataires se suivent et se ressemblent :

 

Les 17 et 18 janvier 2018 Museum connections au parc exposition de la Porte de Versailles (Paris), rendez-vous international du business muséal.

 

Et du 23 au 25 janvier 2018, le Sitem, salon de l’équipement et de la valorisation des musées, des lieux de culture et de tourisme mais aussi de l’accessibilité et de l’attractivité de la ville, qui a lieu aux Docks, cité de la mode et du design.

 

Culture sonore

Les 12 et 13 janvier 2018, au centre national de la danse (Paris), deux journées d'études sont consacrées aux promenades sonores et chorégraphiques, pour analyser la marche (solitaire ou collective) en relation avec la création sonore ou chorégraphique.

 

Le bistrot de Saint So à Lille (59) propose deux sessions d'improvisation interactive de bruitages, et de création de sons et d’effets sonores lei 20 janvier 2018.

 

Et du 20 janvier au 4 février 2018, c'est officiellement la semaine du son partout en France et en Belgique. On y tend l'oreille vers l'acoustique et l'environnement sonore mais aussi la santé auditive, les arts sonores et autres expressions musicales, les techniques d'enregistrement et de diffusion, la relation entre image et son... au travers d'une quarantaine d'événements. À noter par exemple, ce 5ème Forum des formations supérieures aux métiers du son au Conservatoire de Paris ou une conférence sur l'architecture et l'acoustique à l'Unesco (qui parraine la semaine du son). On pourra aussi visiter l'atelier des frères Baschet, sculpteurs sonores, à Saint-Michel-sur-Orge (91), suivre un parcours sonore en bus en Isère ou une promenade écoutante à Strasbourg (67), découvrir les innovations dans le domaine du son à Châlon-sur-Saône (71), écouter la biodiversité à La Morlaye (60), assister à des concerts de musique contemporaine à Pau (64) ou de paysage sonore (field recording) à Montpellier (34)...

 

À Brest (29), c'est aussi le moment du 15e festival de la radio et de l’écoute Longueur d’ondes, du 30 janvier au 4 février 2018. Festival qui décline toutes les formes du sonore, radiophonique ou non : journalisme, documentaire, création, archives...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>